Le Figaro : Moscou poursuit sa stratégie de paralysie des villes ukrainiennes

Publié dans:

Parmi les sujets les plus importants couverts par les journaux français aujourd’hui, 05 mars 2021, figure la dépendance des troupes russes à la stratégie d’étranglement des villes ukrainiennes, en plus des articles sur l’importance du contrôle russe sur la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporozhye. Valérie Pecras et articles sur la question des dépenses de l’équipe de campagne du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron.

Le Figaro : Moscou poursuit sa stratégie de paralysie des villes ukrainiennes

Le quotidien Le Figaro a écrit que les troupes russes avançaient lentement pour encercler les villes de l’est de l’Ukraine, faisant craindre des attaques violentes, comme celles en Tchétchénie et en Syrie.

Les troupes russes passant par Kharkiv depuis le nord ont maintenant imposé des sièges à plusieurs villes ukrainiennes, et la situation est devenue « l’enfer » dans la ville d’Akhtyrka et « critique » dans la ville de Soumy.

Et le quotidien Le Figaro a poursuivi que dans le sud-est de l’Ukraine, le port de Marioupol sur la mer d’Azov était complètement assiégé, comme l’a confirmé le maire de Marioupol, Vadim Boychenko, ajoutant qu’il y avait une pénurie alimentaire, déclarant dans un appel téléphonique , « Les forces russes veulent nous détruire. »

Le quotidien français a expliqué que les réseaux d’électricité, d’eau, d’internet et de téléphonie mobile étaient en grande partie coupés, rendant l’information sur la ville extrêmement difficile.

Les autorités provinciales ont déclaré qu’elles n’avaient plus de « contact » et les habitants semblaient bloqués pour l’instant.

Quotidien La Croix : Pourquoi la Russie s’est-elle emparée de la centrale nucléaire de la ville ukrainienne de Zaporozhye ?

Avec l’attaque de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia vendredi dernier, la Russie a pris le contrôle de la majeure partie de l’approvisionnement en électricité de l’Ukraine, a indiqué le journal La Croix.En temps de guerre, ajoute le journal, l’énergie est une arme comme une autre.

Lacroix a ajouté que la question des installations nucléaires en Ukraine a refait surface après l’attaque russe : outre la centrale de Tchernobyl, dont le réacteur a été progressivement arrêté depuis la catastrophe de 1986, l’Ukraine compte quatre sites nucléaires.

Le quotidien français a précisé que les sites nucléaires, par leur nature et leur dangerosité, n’étaient pas un butin de guerre comme les autres, donc personne ne s’intéressait aux fuites radioactives. elle a toujours besoin de main-d’œuvre sur le chantier, dont plus de 10 000 salariés sur le site de Zaporijia. .

Le quotidien Lacroix rapporte que l’armée russe contrôle également plusieurs barrages hydroélectriques en Ukraine et que Kiev dépend fortement de l’approvisionnement en gaz russe. Ainsi, avec la perte de la centrale électrique de Zaporijia et les combats qui approchent à Konstantinovka (au nord d’Odessa), l’Ukraine demande à l’Europe d’accélérer la connexion du pays au réseau électrique européen qui est provisoirement prévue pour 2023.

Compte tenu de l’isolement de l’Ukraine des réseaux électriques russe et biélorusse, et sans connexions rapides aux lignes européennes, l’Ukraine restera dépendante des développements et des positions de la Russie.

L’actualité de la présidence française

Journal Le Monde : La candidate Valérie Pecres cherche la présence en parlant de défense

Selon le quotidien Le Monde, la candidate républicaine à la présidentielle Valérie Bekras a présenté sa vision de la politique de défense de la France lors d’un rassemblement jeudi, une manière de démontrer sa capacité à diriger le pays en temps de crise.

A droite française, l’invasion russe de l’Ukraine, qui a plongé l’Europe dans la pire période de chaos depuis des années, ne devrait pas se poursuivre comme avant, l’Ukraine est dans toutes les têtes. Dans cette optique, le candidat républicain (LR) et centriste a décidé de faire jeudi un grand discours sérieux. A travers elle, il a exprimé sa vision de la future politique de défense de la France, et le porte-parole du candidat républicain à la présidentielle, Othman Nasro, a déclaré : « C’est un discours pour prouver qu’il a les atouts qui font de lui un excellent leader en temps de crise. . . »

Le journal Le Figaro : Le problème des dépenses pendant la campagne électorale des candidats à la présidentielle

Le quotidien Le Figaro écrit que l’ambiguïté a été levée lorsque le président Emmanuel Macron a annoncé sa candidature à la prochaine élection présidentielle, mais il a laissé place à de nouvelles interrogations.

Pendant des mois, l’opposition en France a critiqué le président Emmanuel Macron pour avoir fait campagne aux dépens de l’État, utilisant sa position pour rencontrer la France dans une campagne électorale inopinée.

Maintenant que la double casquette est officielle en tant que président du pays et candidat aux élections, comment calculez-vous le voyage et le parcours présidentiel du candidat dans les calculs de campagne ?

Le quotidien ajoute que les dirigeants du Front républicain ont identifié sept règles d’or publiées au siège du parti à Paris.

Il s’agit notamment d’annoncer tous les événements politiques et les événements du candidat, de combiner des documents, des documents et des factures dans des comptes de campagne, et de ne pas utiliser les moyens ministériels ou parlementaires pour financer les opérations.

« Ils ont redoublé de vigilance par rapport aux années deux et dix-sept », a déclaré Laurent Saint-Martin, trésorier de la campagne électorale du président Emmanuel Macron.

Un responsable du parti de Macron a ajouté que cette campagne électorale comprend de nombreux partis alignés sur le Parti républicain en mouvement.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.