Le déficit public de la France approche les 7% du PIB en 2021

Le ministre français des Comptes publics, Olivier Dusupet, a prédit dimanche que le déficit public de la France tomberait à 7%, attribuant cette augmentation à une croissance plus forte que prévu et à un réajustement des comptes de la sécurité sociale, selon le journal français « Le Journal du Dimanche ». « .

Olivier Dusupt a déclaré que le déficit public de la France approcherait à terme « 7% » du PIB en 2021, alors que le gouvernement prévoyait qu’il resterait à 8,2% l’an dernier.

Le ministre français a expliqué que la hausse était due à des « recettes fiscales plus importantes que prévu » associées à une croissance plus forte que prévu, et au redressement des comptes sociaux « grâce à la reprise du travail et à un afflux de cotisations ».

Et le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, avait prédit plus tôt ce mois-ci que le déficit budgétaire pour 2021 serait bien inférieur à 8 % du PIB.

Olivier Dusupt a indiqué que selon les dernières estimations de l’Institut national de la statistique et des études économiques, la croissance devrait atteindre 6,7% en 2021, contre 6,25% selon les prévisions du gouvernement depuis septembre.

Le ministre français des Comptes publics a ajouté que le déficit de la sécurité sociale passerait de 40 milliards d’euros en 2020 à environ 25 milliards d’euros en 2021.

Le ministre français des Comptes publics a indiqué que le déficit du pays atteindrait 171 milliards d’euros, soit 34,5 milliards de moins que la dernière estimation, ajoutant que toutes ces mesures confortent les attentes du gouvernement d’un déficit de 5% en 2022, puis de 3% sur un an. 2023, a expliqué que la hausse des taux d’intérêt ne remettait pas en cause l’objectif de déficit de 5 % pour cette année.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.