Laporte remporte l’étape 19 du Tour et met fin à la sécheresse pour la France

CAHORS, France – Christophe Laporte a mis fin à sa sécheresse de titre d’étape à domicile lorsqu’il a sauté du peloton lors de la 19e finale d’étape et a remporté sa première victoire sur le Tour de France vendredi.

Deux jours seulement avant la fin de la course à Paris, Laporte a offert une surprise aux coureurs français qui n’avaient pas goûté à la victoire de tout le mois. Il n’y a eu que deux fois dans l’histoire des courses françaises qu’elle n’ait pas produit de vainqueur d’étape, en 1926 et 1999.

Laporte a fait son choix après que le trio de pilotes en échappée a été rattrapé avec 1,5 kilomètre restant sur une étape plate de 188,5 kilomètres jusqu’à Cahors dans le sud-ouest de la France. Sur le papier, l’étape a l’air alléchante pour un pur sprinteur, mais Laporte a profité de la montée jusqu’à l’arrivée pour la déjouer.

Supporter du leader Jonas Vingaard chez Jumbo-Visma, Laporte s’est imposé devant Jasper Philipsen et Alberto Dainese.

C’était la cinquième victoire d’étape du mois pour une puissante équipe néerlandaise qui comprenait également Wout van Aert. Le polyvalent belge n’est pas en lice pour remporter l’étape vendredi, offrant une chance à Laporte.

« Je suis si heureux, je n’arrive pas à y croire. Wout m’a dit : « Aujourd’hui, c’est pour toi » », a déclaré Laporte. « Je suis déjà entièrement satisfait de notre excellent travail d’équipe, mais gagner l’étape du Tour est un rêve d’enfant devenu réalité. »

Il n’y a pas de changement significatif dans le classement général. Vingegaard a une avance globale de trois minutes et 26 secondes sur le champion en titre Tadej Pogacar, et le champion 2018 Geraint Thomas est toujours à la troisième place, à huit minutes du rythme.

Les organisateurs ont d’abord déclaré que Pogacar avait réussi à prendre cinq secondes à Vingaard alors qu’il courait jusqu’à la cinquième place à Cahors, mais ils ont fini par créditer le duo du même temps.

Pogacar a tenté d’échapper au peloton dans la dernière heure mais Van Aert a réagi rapidement et n’a pas lâché prise avant qu’Alexis Gougeard, Fred Wright et Jasper Stuyven ne s’éloignent à 32 kilomètres de la fin.

Van Aert a tiré un peloton pour mettre en place Laporte, tandis que Michael Matthews, de l’équipe BikeExchange-Jayco, a également pris part à la chasse pour ouvrir la voie au sprinter Dylan Groenewegen.

Une fois qu’il a rattrapé l’évadé, Laporte a accéléré à nouveau et n’a jamais regardé en arrière.

Il ne reste qu’un seul gros test avant que la course n’atteigne Paris – un contre-la-montre de 41 kilomètres samedi – et Vinegaard semble assuré de remporter son premier titre sur le Tour une fois qu’il aura construit son coussin confortable au sommet des Alpes et des Pyrénées.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.