L’annulation de la coopération avec un artiste russe pro-Poutine se poursuit en France – Jérusalem

Paris (AFP) – Le Théâtre des Champs-Elysées à Paris a annoncé qu’il annulait la participation du célèbre chef d’orchestre russe Valery Gergiev, proche du président Vladimir Poutine, la saison prochaine, en raison de la guerre en cours en Ukraine.

Valery Gergiev dirigera l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam. Cependant, le concert sera dirigé par un autre chef d’orchestre.

Le Théâtre des Champs Elysées a également annulé un concert prévu le 31 mai par le pianiste russe Denis Matsuev, qui soutient également Vladimir Poutine.
En quelques jours, Valery Gergiev est devenu largement persona non grata sur la scène culturelle mondiale, en raison de ses années de soutien à Vladimir Poutine.

Depuis le lancement de l’opération militaire russe en Ukraine, des orchestres et des festivals en Europe et aux États-Unis ont annulé leurs engagements, notamment le célèbre Carnegie Hall Concert Hall à New York et le théâtre La Scala à Milan. Et son ensemble principal, l’Orchestre philharmonique de Munich, a été licencié par ses services.

Gergiev a suscité la controverse à plusieurs reprises au cours de la dernière décennie pour sa proximité et sa loyauté envers Poutine, qu’il connaît depuis 1992, ses déclarations sur l’annexion de la Crimée et sa participation à des partis en Ossétie du Sud, qui ont vu l’intervention militaire de la Russie. , ou à Palmyre en 2016 avec l’armée syrienne.

Par ailleurs, l’Orchestre philharmonique de Paris entend annuler la participation d’artistes déclarant des positions pro-Moscou, a annoncé à l’AFP le directeur général de la troupe, Olivier Manti.

Le célèbre ensemble parisien, qui invite chaque année en moyenne quatre orchestres et des dizaines d’artistes solistes et de chefs d’orchestre russes à participer à ses concerts, comme la plupart des maisons de musique occidentales, a annulé sa coopération avec Valery Gergiev, dont Poutine est proche.
Olivier Manti a souligné que la maison de Paris décidera du sort de la participation des artistes russes à ses activités dans les prochaines semaines, mais a souligné la nécessité de « préserver, dans la mesure du possible, la relation avec la culture russe et ses artistes ».

En revanche, il a souligné que certains artistes « peuvent annuler leur participation pour d’autres raisons, notamment celles liées principalement au transport ou à la sécurité ».
L’Opéra national de Paris a également annoncé sa volonté de « ne prendre aucun engagement avec les institutions culturelles russes, ni avec les artistes russes qui ont ouvertement soutenu le régime russe », exprimant son « profond choc face à l’invasion de l’Ukraine ».

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.