L’ancien vice-président termine sa visite au Vatican après 3 brèves rencontres avec le pape François

Taipei, 11 septembre (CNA) L’ancien vice-président Chen Chien-jen (陳建仁) a conclu dimanche une visite de neuf jours au Vatican, au cours de laquelle il a brièvement rencontré le pape français à trois reprises, selon l’ambassade de Taïwan.

Dans un message sur Facebook, l’ambassade a déclaré que les trois réunions au cours de la brève visite de neuf jours de Chen symbolisaient les relations étroites entre Taiwan et le Saint-Siège.

La première réunion a eu lieu le 4 septembre, avant la cérémonie de béatification du pape Jean-Paul Ier, a indiqué l’ambassade.

À cette occasion, Chen a transmis les salutations de la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) au pape et lui a demandé de prier pour le peuple taïwanais, avait précédemment déclaré Chen. En réponse, le pape François a souri et lui a dit de prier pour la paix dans le monde, a déclaré Chen.

Deux autres rassemblements ont eu lieu samedi, lorsque le pape François a honoré tous les membres de l’Académie pontificale des sciences, y compris Chen, et les a rencontrés ainsi que leurs épouses à une date ultérieure, selon l’ambassade de Taiwan.

Samedi également, M. Chen a rencontré des responsables du Vatican, des prêtres et des religieuses lors de la fête de la mi-automne organisée par l’ambassade de Taïwan au Vatican.

Lors des célébrations à l’ambassade, un gâteau décoré du chiffre 80 a été coupé pour marquer le 80e anniversaire des relations diplomatiques entre la République de Chine (Taiwan) et le Saint-Siège.

Chen doit quitter le Vatican tôt dimanche après sa visite de neuf jours, qui consiste principalement à assister à la cérémonie de béatification du pape Jean-Paul Ier en tant qu’envoyé spécial de Tsai.

Pendant son séjour au Vatican, M. Chen a également visité une exposition de calligraphie et de peinture intitulée « Friendly Taiwan meet Fratelli tutti », qui faisait partie des célébrations marquant les 80 ans de relations diplomatiques entre les deux parties.

Chen et son épouse, Lo Fong-ping (羅鳳蘋), ont également assisté à la messe à la cathédrale Sainte-Sophie et ont visité le Dicastère pour la promotion du développement humain intégral, Caritas Internationalis et l’Ordre militaire souverain de Malte, pour dialoguer avec les églises et les organisations concernées sur questions autour de la participation de Taïwan aux efforts humanitaires internationaux.

Fondée en 1936 par le pape Pie XI, l’Académie pontificale des sciences est une académie scientifique de la Cité du Vatican dont le but est de promouvoir l’avancement des sciences mathématiques, physiques et naturelles et l’étude des problèmes épistémologiques connexes.

Chen est le deuxième Taïwanais à être nommé à l’Académie pontificale des sciences, après le prix Nobel Lee Yuan-tseh (李遠哲), et le premier à être nommé à son conseil.

Fervent catholique, Chen s’est déjà rendu au Vatican pour des cérémonies en 2016, et en 2018 et 2019 lorsqu’il était vice-président de Taïwan.

Le Saint-Siège est l’une des 14 nations souveraines qui entretiennent des relations diplomatiques complètes avec Taiwan, et son seul allié européen, mais les relations du Vatican avec Pékin se sont réchauffées sous le pape François.

En 2018, Pékin et le Vatican sont parvenus à un accord de coopération sur la nomination des évêques chinois, qui devrait être prolongé le mois prochain pour la deuxième fois.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.