L’Américain Neilson Powless est presque en tête du Tour de France

Américain Neilson Powless il a failli rouler en tête du Tour de France dans la cinquième étape.

australien Simone Clarktournant 36 ans plus tard sur le Tour, il a remporté l’étape, qui comprenait 11 sections pavées totalisant environ 12 milles.

Powless, qui faisait partie d’une échappée à quatre avec Clarke, a remporté la victoire d’étape à un peu plus d’un kilomètre de l’arrivée. Mais il a été capturé par les trois autres hommes et a terminé quatrième, à quatre secondes de Clarke.

Cependant, Powless est passé de la 25e place au classement général à la deuxième derrière le Belge Wout van Aert, s’est écrasé pendant l’étape. Powless a 13 secondes de retard sur van Aert, un écart qu’il aurait rattrapé s’il avait remporté l’étape du temps de Clarke, compte tenu du bonus de 10 secondes accordé aux vainqueurs d’étape.

« Si nous [the breakaway] tenu bon jusqu’à la ligne d’arrivée, j’aurais certainement eu le jaune, si on avait fini tous ensemble », a déclaré Powless avant de savoir où il en était au classement. Mais à 2km de l’arrivée, les trois autres gars se sont tous mis à jouer. voulait travailler plus ».

TOUR DE FRANCE: Graphiques | Programme de diffusion | Phase par phase

Greg Lemond il est le seul Américain à mener officiellement un Tour de France. Le triple vainqueur du Tour l’a fait pour la dernière fois en 1991.

Quatre autres Américains ont porté le maillot jaune après LeMond, mais tous leurs exploits ont été retirés rétroactivement pour dopage (Lance Armstrong, David Zabrisky, Giorgio Hincapie Et Floyd Landis).

En 2018, Tejay van Gardener raté l’occasion de porter le maillot jaune en raison d’un tie-break.

Powless n’est pas considéré comme un prétendant à terminer sur le podium une fois le Tour terminé à Paris dans deux semaines et demie.

L’un des prétendants, le Slovène Primoz Roglic, il a perdu près de deux minutes mercredi. Roglic a terminé deuxième derrière Countryman Tadej Pogacar au Tour 2020. Pogacar est à la quatrième place, à 19 secondes de van Aert, mais devant tous ses rivaux.

La journée a vu plusieurs accidents et Van Aert a été l’un des premiers à s’écraser, mais son accident est survenu alors que les coureurs couraient vers la première des 11 sections pavées. Il a pu se relever et rejoindre le groupe, bien qu’il ait failli retomber en accrochant le rétroviseur de sa voiture d’équipe.

« À mon avis, les routes étaient trop dangereuses, tout le monde s’attendait à un peu de stress sur les pavés, mais il y avait aussi beaucoup de passages étroits et de choses sur la route », a déclaré Van Aert. « Je ne voulais prendre aucun risque et au moment où j’ai pensé qu’il fallait commencer à me remettre sur la tête, je suis immédiatement tombé à cause d’un rétrécissement.

« Je me suis un peu blessé mais j’ai aussi perdu un peu de confiance pour vraiment me battre pour le poste, ce qui est dommage car à ce moment-là, j’ai laissé tomber les autres gars, et j’étais aussi derrière la poursuite au lieu d’avoir un bon emplacement sur les pavés. Donc pour moi à partir de ce moment-là, c’était une lutte pour toute la journée. »

Van Aert a admis qu’il ne pensait pas qu’il serait encore en jaune.

« Ce fut une grande surprise pour moi après l’arrivée car j’étais tellement loin derrière les lignes que je ne pensais plus vraiment au maillot », a-t-il déclaré.

Pietro Sagan Et Caleb Ewan ils ont également été impliqués dans des accidents lorsque les nerfs sont entrés. L’incident d’Ewan est survenu lorsqu’il a heurté une balle de foin qui a brisé les barrières et a également touché Roglic.

La sixième étape de jeudi est la plus longue de la course et est un parcours vallonné de 220 km de Binche, dans la Belgique natale de Van Aert, à Longwy.

L’Associated Press a contribué à ce rapport.

OlympicTalk est actif Actualités Apple. Vous nous préférez !

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.