L’ambassadeur d’Egypte à Bruxelles discute de coopération économique et politique avec des membres du Parlement européen



Hadel Helal


Publié le : jeudi 31 mars 2022 – 17:05 | Dernière mise à jour : jeudi 31 mars 2022 – 17:09

Dans le cadre d’une communication continue avec des membres du Parlement européen de différents groupes politiques, l’ambassadeur égyptien auprès de l’Union européenne à Bruxelles, le Dr. Badr Abdel-Aty, a rencontré le vice-président du Parti populaire européen, majoritaire au Parlement européen, et un député lituanien au Parlement européen, Rasa Yuknevicni.

Au cours de la réunion, il a été souligné l’importance de continuer à renforcer la coopération et la coordination entre le Parlement égyptien et ses partenaires européens, ainsi que d’encourager davantage de coopération entre l’Égypte et l’Union européenne dans divers domaines d’intérêt mutuel dans le cadre de la coopération du Sud. Les relations environnementales, y compris l’énergie, la transformation numérique, l’intelligence artificielle et d’autres domaines, aux aspects de la coopération dans la lutte contre le terrorisme et l’immigration clandestine.

Il a également été souligné que le soutien au processus de développement et la promotion des investissements dans les pays voisins du sud de l’Union européenne contribueront à renforcer la stabilité, ce qui reflétera positivement les relations de coopération avec l’Union européenne et réalisera des intérêts communs.

La réunion a également été témoin de l’affirmation du rôle régional vital que joue l’Égypte dans la réalisation de la sécurité et de la stabilité, en particulier en ce qui concerne la crise dans la région du Moyen-Orient, qui a été prise par l’État égyptien pour renforcer le système des droits de l’homme et soutenir la liberté religieuse.

L’ambassadeur Badr Abdel-Aty a rencontré le coprésident du groupe des Verts, membre de la Conférence des chefs de groupes politiques au Parlement européen, le député belge Philip Lamberts. Les deux partis, surtout après la première visite au Président de la République pour la Belgique, à participer à la sixième session du Sommet de l’Union africaine et de l’Union européenne, qui se tiendra à Bruxelles les 17 et 18 février 2022.

Le processus approfondi de développement et de modernisation dont l’Égypte a été témoin dans tous les secteurs, que ce soit au niveau politique, économique, social, du développement ou des droits de l’homme, a également été évoqué, sans compter le lancement d’une stratégie nationale des droits de l’homme basée sur une approche globale approche qui inclut les droits politiques, civils, sociaux, de développement et économiques En plus de la décision de ne pas prolonger l’état d’urgence dans le pays, et de l’adoption d’une nouvelle loi sur les ONG et de ses nouveaux règlements, qui représentent un soutien au travail des des dizaines de milliers d’organisations de la société civile opérant en Égypte.

L’ambassadeur égyptien a également rencontré la vice-présidente de la commission du développement du Parlement européen, la représentante française du groupe européen de réforme, Chrysola Zakaropoulou Le climat et ses impacts, notamment sur le continent africain.

La réunion a discuté des perspectives de coopération entre l’Egypte et l’Union européenne dans divers secteurs, notamment dans le domaine des dossiers énergétiques en vue des travaux de l’Egypte, pour devenir un centre de production, de circulation et de distribution d’énergie nouvelle, renouvelable et propre. et le gaz naturel liquéfié, y compris la coopération dans la production et l’exportation d’hydrogène vert vers l’Europe.

L’importance du rôle que l’Égypte joue au niveau du continent africain dans le maintien de la sécurité et de la stabilité, ainsi que dans le domaine de la production de vaccins, a été soulignée, notamment par l’annonce de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lors de la dernière Conférence africaine -Sommet européen. que l’Égypte a été sélectionnée parmi 6 pays africains pour transférer la technologie de l’ARNm afin de se qualifier en tant que centre de production et de distribution de vaccins sur le continent.

La réunion a souligné l’importance de la coopération, afin de faire face à l’impact économique causé par la crise ukrainienne dans les pays du continent africain, dont l’Egypte, notamment dans le domaine de la sécurité alimentaire.

L’ambassadeur Badr Abdel-Aty a également rencontré le premier vice-président de la commission du développement du Parlement européen, le membre allemand du groupe des Verts Berit Herzberger, où l’importance de poursuivre le rythme de la coopération parlementaire et d’intensifier les visites mutuelles afin de renforcer les relations entre les deux partis a été souligné.

Les efforts nationaux déployés en Égypte en matière d’autonomisation et d’accompagnement des femmes, que ce soit au niveau politique, économique ou social, et leur accession à une position élevée dans le pays au niveau de l’emploi public, que ce soit au gouvernement, au parlement ou dans le système judiciaire, sont revu. L’accent est également mis sur la présence de cadres féminins éminents en Égypte qui jouent un rôle important dans le développement, ainsi que sur les initiatives présidentielles qui ont été mises en œuvre pour soutenir la santé des femmes égyptiennes dans le cadre des grands intérêts du pays. l’édification des personnes et la sécurité des familles et des communautés.

Il souligne également l’intérêt du gouvernement égyptien à soutenir les droits des enfants, des personnes ayant des besoins spéciaux et des jeunes, notamment par le biais des travaux des conseils nationaux indépendants concernés.

La réunion a également discuté du rôle constructif de l’Egypte dans la réalisation de la sécurité et du développement sur le continent africain.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.