L’Allemagne et la France décident d’expulser des dizaines de diplomates russes… et Moscou : Nous répondrons

Dans une nouvelle manœuvre diplomatique européenne contre la Russie, l’Allemagne et la France ont décidé d’expulser des dizaines de diplomates russes de leur sol, arguant qu’ils constituaient une « menace pour la sécurité ».

  • La Russie a précédemment annoncé qu’elle ne tolérerait pas l’expulsion de ses diplomates

La ministre allemande des Affaires étrangères, Annalina Bierbock, a déclaré lundi que son pays avait « décidé d’expulser un grand nombre de diplomates russes ». Selon les informations reçues par l’Agence France-Presse, « le nombre de ces diplomates s’élève à 40 ».

« Cet employé de l’ambassade de Russie est une menace pour ceux qui cherchent refuge ici », a déclaré Birbock, faisant référence aux plus de 300 000 réfugiés ukrainiens que son pays a accueillis. « Nous ne permettrons plus cela », a-t-il ajouté dans un bref communiqué.

Berbock a une fois de plus dénoncé ce qu’il a appelé « l’extraordinaire brutalité des dirigeants russes », faisant référence à ce qui s’est dit à Bucha près de la capitale ukrainienne, Kiev.

Plus tôt dans la journée, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a décrit les allégations selon lesquelles les troupes russes auraient tué des civils à Bucha en Ukraine comme une « attaque simulée ». Il a dit que cela s’est produit « après le départ de l’armée russe, conformément au plan ».

Lavrov a expliqué que l’attaque présumée était un « acte dramatique perpétré quelques jours plus tard, et propagé par des représentants de l’Ukraine et leurs sponsors occidentaux à travers tous les canaux et réseaux sociaux », ajoutant : « C’est avec grand regret, une tentative de politisation de l’humanitaire problèmes, et même spéculer. à leur sujet, ne vous arrêtez pas.

Dans le même ordre d’idées, l’Agence France-Presse a rapporté que la France avait décidé d’expulser 35 diplomates russes. Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé la décision de son pays selon laquelle « les activités des diplomates russes vont à l’encontre des intérêts de sécurité de la France ».

Ministère russe des Affaires étrangères : Nous répondrons à cet acte malveillant

Commentant la nouvelle décision européenne, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré : « Moscou ne restera pas silencieux ».

« Nous répondrons également aux actions perverses de cette machine politique allemande », a déclaré Zakharova à TASS en réponse à une question.

Entre-temps, l’ambassade de Russie à Berlin a déclaré que « l’expulsion de diplomates russes par Berlin entraînera une détérioration des relations avec Moscou ».

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.