La star du football français Blaise Matuidi vient de lancer son propre fonds de capital-risque

  • Le Blaise Matuidi Origin Fund a rassemblé certains des meilleurs athlètes européens pour des disques vinyles.
  • Les investisseurs du fonds sont Paulo Dybala, N’golo Kante, Olivier Giroud et Antoine Dupont.
  • Les initiés comprennent que le fonds vaut 15 millions de dollars et ciblera les startups aux États-Unis et en Europe.

La star du football français Blaise Matuidi a réuni certains des meilleurs athlètes européens pour lancer un nouveau fonds de capital-risque destiné aux startups de consommation aux États-Unis et en Europe.

Matuidi, qui fait partie de l’équipe de France vainqueur de la Coupe du monde 2018, a lancé son fonds de démarrage Origins avec des investissements provenant de plus de 50 athlètes dans des sports tels que le football, le tennis et le rugby, ainsi que d’investisseurs institutionnels, dont le géant français des paris FDJ.

Origins vise à stimuler la croissance de la société de portefeuille en tirant parti de son public existant de stars du sport telles que l’attaquant de la Juventus Paulo Dybala, le milieu de terrain de Chelsea N’golo Kante, l’attaquant de l’AC Milan Olivier Giroud et le joueur de rugby à XV Antoine Dupont.

Le fonds vaut environ 15 millions de dollars, selon Insider. La taille moyenne des transactions variera de 100 000 $ à 500 000 $. L’investisseur en ligne des athlètes du fonds suit plus de 160 millions d’utilisateurs, selon Origins.

Matuidi, qui joue actuellement pour l’équipe américaine Inter Miami, avait été un investisseur en série dans le monde de la technologie avant le lancement d’Origins, mais pense que peu de ses collègues athlètes en Europe sont plus exposés aux opportunités d’investissement technologique que des athlètes comme Kevin Durant aux États-Unis. États.

« Je suis fier que nous ayons réuni mes amis du monde du sport et des entrepreneurs à succès, autour de projets et de visions qui n’ont jamais été aussi pertinents, finançant les leaders technologiques de demain tout en leur offrant la visibilité dont ils ont besoin », a déclaré Matuidi. .

Salomon Aiach, co-fondateur d’Origins et directeur de la société allemande de capital-risque Earlybird, a déclaré à Insider qu’il existe une concurrence importante en Europe pour entrer dans la phase de démarrage, en particulier après le lancement du géant du capital-risque. Lundi, le nouvel incubateur de Sequoia pour les startups de semences en Europe.

Mais Aiach pense que la capacité d’Origins à tirer parti de la portée des athlètes via les médias sociaux lui confère une offre distincte pour les consommateurs en herbe qui cherchent à accroître leur visibilité auprès de clients potentiels.

« Le marketing d’influence est une nouvelle façon de faire de la publicité », déclare Aiach. « Vous achetez un produit parce que vous voyez quelqu’un que vous aimez le porter ou l’utiliser et c’est ce qui vous a poussé à l’acheter. »

Parmi les autres bailleurs de fonds du fonds figurent des dirigeants de Facebook et d’Apple, ainsi que Maurice Levy, président du conseil de surveillance de Publicis Groupe. Ilan Abehassera, PDG de l’entreprise de logiciels Dots, faisait également partie de l’équipe fondatrice d’Origins.

Le fonds a démarré son investissement avec 2 startups actuellement en portefeuille.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.