La santé appelle le Syndicat des médecins à ne pas intensifier les mesures – Jérusalem

Ramallah – « Al-Quds ».com – Aujourd’hui, jeudi, le ministère de la Santé a appelé le Syndicat médical à ne pas appliquer les mesures d’escalade récemment annoncées par le Syndicat.

Dans un communiqué, le ministère a également appelé les syndicats à ne pas se mettre en grève dans le secteur de la santé du gouvernement en cette période difficile et sensible, et à adopter le dialogue comme moyen d’atteindre l’objectif souhaité, sinon cela affecterait gravement la prestation. services aux patients et mettre leur vie en danger.

Le ministère a déclaré : « Nous avons une grande confiance dans les médecins palestiniens, dans leur affiliation, leur travail et leur sincérité, leur demandant de se conformer à leurs lieux de travail pour fournir des services médicaux aux citoyens en premier lieu, et de donner la plus haute priorité au Etat. intérêt que beaucoup de médecins ont fait.

Il a ajouté que « la déclaration d’une grève ou d’une entrave au travail indique d’abord l’atteinte à la santé des citoyens, et la violation de l’état d’urgence déclaré en Palestine, et le décret de la loi promulguée par le président Mahmoud Abbas interdisant les grèves dans le secteur de la santé. »

Le ministère a indiqué que le gouvernement traversait des circonstances difficiles, compte tenu de la rareté des ressources financières, de la suspension de l’aide étrangère, du détournement de l’occupation d’ouverture et de la réduction de la plupart des fonds en raison de la position nationale fermement sur la constante, ajoutant, « Tout cela est évident dans les données détaillées publiées par le ministère des Finances. »

Il a ajouté : « La pression politique exercée sur les dirigeants palestiniens par les autorités d’occupation, qui a provoqué la crise financière suffocante, est toujours là », appelant le Syndicat des médecins à continuer de soutenir les dirigeants et le gouvernement face à la politique. faire pression sur les dirigeants politiques, notre peuple et leurs justes causes, et ne pas recourir aux grèves dans le secteur de la santé. Selon sa déclaration.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.