La passerelle Ampelmann pour soutenir le projet éolien offshore de Volstad Maritime en France

Le fournisseur d’accès offshore néerlandais Ampelmann fournira l’autoroute de compensation de mouvement E5000 à la société norvégienne Volstad Maritime pour aider aux opérations de câblage et de mise en service du parc éolien de Saint-Brieuc au large des côtes françaises.

Lancé en 2019, le E5000 est un système de compensation de mouvement complet capable de transférer du personnel et du fret jusqu’à environ cinq tonnes.

La passerelle de 28 mètres de long peut fonctionner dans n’importe quel état de la haute mer, ce qui élargit la fenêtre météorologique opérationnelle, améliore l’efficacité opérationnelle et élimine le besoin d’entretenir à la fois les grues et les passerelles sur le même navire, a déclaré Ampelmann.

Basé sur la technologie de type E, l’unité peut basculer entre les modes de transfert de personnel et de fret en moins d’une minute et convient aux opérations de construction, de mise en service et de réparation sur les éoliennes offshore, selon le fabricant.

Ce système sera installé sur un navire de construction offshore (OCV). Cygne profond début septembre 2022 d’une durée comprise entre 50 et 180 jours.

Volstad Maritime accompagnera Nexans lors de l’installation des câbles d’exportation d’électricité sur le site du parc éolien offshore de Saint-Brieuc.

Cela marque l’entrée du premier E5000 dans les eaux territoriales françaises et le deuxième contrat majeur d’Ampelmann dans le secteur des énergies renouvelables en France depuis 2021.

« Cela arrive à un moment opportun, car l’engagement de la France d’augmenter sa capacité d’énergie éolienne offshore à 50 GW d’ici 2050, cela entraînera une demande accrue de solutions d’accès sécurisées et flexibles pour le fret et le personnel », a dit Ralph SchneeAmpelmann Business Developer pour l’Europe a commenté.

Le parc éolien offshore de Saint-Brieuc de 496 MW est situé dans le golfe de Saint-Brieuc en Bretagne, à 16,3 kilomètres des côtes bretonnes.

Le parc éolien aura 62 vestes qui soutiendront la turbine Siemens Gamesa 8 MW.

Une fois opérationnelle l’année prochaine, Saint-Brieuc produira 1 820 GWh d’électricité par an.

Suivez offshoreWIND.biz sur :

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.