La Norvège remporte l’or en biathlon dans le relais à quatre aux Jeux Olympiques de Pékin ; La France résiste à l’argent, puis la Russie

ZHANGJIAKOU, Chine – Le tir net a ouvert la voie aux frères Boe pour remporter une autre médaille d’or olympique pour la Norvège en biathlon mardi.

Vetle Sjaastad Christiansen a skié la dernière étape du relais à quatre et a touché les cinq cibles à la dernière distance avant de traverser en premier. Le biathlète russe Eduard Latypov, qui avait mené la course lors de la dernière étape, a eu du mal lors de ce dernier arrêt de tir. Il a utilisé ses trois balles de rechange et devait encore terminer un tour de pénalité.

Les Norvégiens ont remporté la course en 1 heure, 19 minutes et 50,2 secondes, donnant à Johannes Thingnes Boe sa troisième médaille d’or et sa quatrième au général aux Jeux de Pékin. Tarjei Boe a remporté sa deuxième médaille d’or avec une d’argent et une de bronze.

Strula Holm Laegreid a skié le match aller pour la Norvège.

L’effondrement de l’équipe russe a permis à la France de décrocher l’argent, à 27,4 secondes de la Norvège. Les Russes ont remporté le bronze, 45,3 secondes derrière, après avoir été en tête pendant la majeure partie de la course.

Quentin Fillon Maillet a skié la dernière étape pour la France et a également raté une cible sur le champ de tir final mais a réussi à compléter son set avec une balle de rechange.

L’argent était la cinquième médaille de Fillon Maillet aux Jeux olympiques de Pékin. Il avait déjà remporté deux médailles d’or et deux d’argent.

Le relais devait commencer à 17 heures, mais a été avancé de 2,5 heures en raison des températures glaciales au stade. Le temps froid devait chuter à moins 4 degrés Fahrenheit à 18 heures, rendant la compétition dangereuse pour les athlètes.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.