La Hongrie arrête un suspect pour le meurtre du joueur de rugby Aramburu

La Haye, Pays-Bas (AP) – Un homme soupçonné du meurtre de l’ancien rugbyman argentin Federico Martin Aramburu a été arrêté mercredi en Hongrie, a annoncé l’agence européenne de coopération judiciaire Eurojust.

Les procureurs de Paris ont ouvert une enquête pour meurtre après qu’Aramburu, qui a fait 22 apparitions internationales pour l’Argentine au cours de sa carrière, a été abattu à Paris samedi. Il avait 42 ans.

Eurojust n’a pas communiqué de détails sur l’identité du suspect. Il a déclaré qu’il s’était enfui en Hongrie et qu’il était en route pour l’Ukraine lorsqu’il a été arrêté par la police des frontières sur la base d’un mandat de perquisition délivré par les forces de l’ordre françaises.

Eurojust a déclaré avoir coordonné le processus d’émission par les autorités françaises d’un mandat d’arrêt européen et son envoi en Hongrie pour permettre l’arrestation formelle du suspect, ouvrant la voie à son transfert vers la France.

Le journal sportif L’Équipe rapporte pour la première fois le décès d’Aramburu. Selon le journal, Aramburu a été abattu aux premières heures de samedi devant un bar parisien à la suite d’une altercation impliquant un groupe de personnes dont Aramburu et un de ses amis.

Aramburu a joué pour Biarritz, Perpignan et Dax en championnat de France. Il a remporté le championnat de France à deux reprises avec Biarritz, en 2005 et 2006, et a fait partie de l’équipe d’Argentine qui a terminé troisième de la Coupe du monde 2007. Il pouvait jouer ailier ou centre.

Selon L’Équipe, Aramburu vivait en France et avait prévu de se rendre en Argentine la semaine prochaine.

___

Autres sports AP : https://apnews.com/hub/apf-sports et https://twitter.com/AP_Sports

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.