La France signale le premier cas connu de monkeypox chez le chien

Un chien en France aurait contracté la variole du singe de son propriétaire.

Un lévrier italien de quatre ans a été testé positif au virus en juin après avoir développé des lésions, notamment des pustules abdominales et de fines ulcérations rectales, a rapporté le journal médical britannique The Lancet.

Le chien appartient à deux hommes qui vivent ensemble et ont des relations sexuelles avec des hommes, y compris des partenaires sexuels en dehors de leur relation. Les hommes se sont rendus dans un hôpital de Paris le 10 juin. Ils ont tous deux développé une ulcération anale six jours après avoir eu des relations sexuelles avec un autre partenaire.

L’un des propriétaires, un Latino de 44 ans, a également développé des éruptions cutanées sur le visage, les oreilles et les jambes. L’autre propriétaire, un homme blanc de 27 ans, a développé une éruption cutanée sur les jambes et le dos.

Leur chien a commencé à montrer des symptômes 12 jours après leur visite à l’hôpital.

Les propriétaires ont dit aux agents de santé que leur chien dormait dans le même lit qu’eux.


VOIR AUSSI : Gallup : la plupart des Américains s’opposent aux mandats de vaccination pour les enfants du primaire


Selon le journal médical, c’est la première fois que la variole du singe est signalée chez un animal de compagnie, comme un chien ou un chat. Le virus a déjà été observé chez des animaux sauvages – tels que des rongeurs et des primates – dans des pays où la maladie est endémique.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.