La France et ses partenaires se retirent militairement du Mali

Macron : Nous avons réussi et notre intervention a empêché l’effondrement du pays

Hier, la France et ses partenaires européens ont décidé de se retirer officiellement militairement du Mali, après neuf ans de lutte antiterroriste dans ce pays, l’Afrique.

La déclaration, qui a été signée par 25 pays européens et africains en plus du Canada, a déclaré que « compte tenu des diverses barrières placées par les autorités de transition financière, le Canada et les pays européens opérant au sein de (l’opération France Barkhane) et au sein du groupe spécial (Takuba) , ont estimé que les conditions n’étaient plus réunies pour poursuivre de manière appropriée et efficace leur participation militaire à la lutte contre le terrorisme au Mali, et ont donc décidé d’engager un retrait coordonné du territoire malien de ses moyens militaires destinés à cette opération. « 

Le président français Emmanuel Macron a souligné hier lors d’une conférence de presse à l’Elysée que la France et ses partenaires européens ne partageaient pas de « stratégie » avec le groupe militaire au pouvoir au Mali, confirmant ce retrait.

« Nous ne pouvons pas rester militairement engagés envers les autorités de facto avec lesquelles nous ne partageons pas leurs stratégies ou leurs objectifs cachés », a déclaré Macron. Il a souligné qu’il « rejette totalement » l’idée d’un échec parisien au Mali.

Macron estime que l’intervention militaire de son pays en 2013 a empêché l’effondrement de l’État malien. Il a souligné que l’armée de son pays « a remporté plusieurs succès », dont l’élimination du chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique en juin 2020.
… De nouveau


Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.