La France dit qu’une femme enceinte figure parmi les 27 personnes tuées dans la Manche

Des enfants et des femmes enceintes figuraient parmi au moins 27 migrants décédés lorsque leur petit bateau a coulé alors qu’ils tentaient de traverser la Manche, a déclaré jeudi un responsable du gouvernement français. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a également annoncé l’arrestation de cinq passeurs présumés soupçonnés d’être impliqués dans la tragédie migratoire la plus meurtrière à ce jour sur la dangereuse route maritime. Répondant directement au naufrage du navire, les autorités françaises ont donné des chiffres légèrement différents pour le nombre de morts, entre 27 et 31. Le chiffre utilisé par Darmanin jeudi était de 27.

Darmanin a déclaré que les autorités s’efforçaient de déterminer la nationalité des victimes qui se sont noyées mercredi. Deux survivants ont été traités pour hypothermie. L’un est l’Irak, l’autre la Somalie, a déclaré Darmanin à la radio RTL.

« Des mères enceintes, des enfants sont morts », a-t-il dit, sans préciser leur nombre. Darmanin avait annoncé mercredi l’arrestation de quatre trafiquants présumés soupçonnés de liens avec le navire coulé. Il a déclaré à RTL que les cinq trafiquants présumés avaient été arrêtés. pendant la nuit.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.