La France aide le PAM à soutenir des milliers de personnes au Soudan du Sud en crise


Télécharger le logo

Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies se félicite de la contribution de 1,2 million d’euros (1,29 million de dollars) de la France pour fournir une assistance nutritionnelle à des milliers de personnes au Soudan du Sud, où plus de 7,74 millions de personnes meurent de plus en plus de faim après des années de conflit. , l’impact des chocs climatiques tels que les inondations et les crises économiques.

Le PAM utilisera cette contribution pour fournir une assistance nutritionnelle spéciale pour le traitement et la prévention de la malnutrition à 24 222 enfants âgés de 6 à 23 mois, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. De plus, 25 000 personnes, principalement des femmes, recevront des formations et des séances de sensibilisation sur les bonnes pratiques nutritionnelles.

Alors que de nouveaux hotspots aux besoins humanitaires croissants et à la détérioration de la sécurité alimentaire sont récemment apparus dans le monde, la France tient à réaffirmer son soutien au peuple du Soudan du Sud confronté à une situation désastreuse.

« Après avoir fourni au PAM 1,15 million d’euros (1,24 million de dollars) en 2021, la France est heureuse de participer cette année encore à l’opération d’assistance nutritionnelle du PAM, essentielle à la survie de la population du Soudan du Sud », a déclaré Marc Trouyet, ambassadeur de France. à la République du Soudan du Sud.

Le dernier rapport de la classification intégrée de la phase de sécurité alimentaire (IPC) montre que le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire au Soudan du Sud passera de 7,2 millions en 2021 à 7,74 millions en 2022. On estime également qu’environ 1,34 million d’enfants de moins de cinq ans souffriront d’une crise alimentaire aiguë. maladies. malnutrition, les États les plus touchés étant le Jonglei, le Haut-Nil, l’Unité et le Bahr el Ghazal occidental.

Le PAM possède une vaste expérience dans la mise en œuvre de programmes de nutrition au Soudan du Sud pour traiter et prévenir la malnutrition aiguë modérée et prévenir la malnutrition chronique. L’expérience du PAM avec ces programmes montre qu’il veillera à ce que le fonds parvienne aux plus vulnérables du pays.

« Le moment de cette contribution est très important. Le Soudan du Sud est confronté à une crise humanitaire sans précédent et nous avons constaté cette année une forte augmentation du nombre d’enfants malnutris dans certaines régions. Le regard de désespoir sur les visages des enfants touchés était troublant. Cela reste une priorité absolue pour le PAM au Soudan du Sud, et la contribution de la France jouera un rôle important dans le traitement et la prévention de la malnutrition pour certaines des femmes et des enfants les plus vulnérables », a déclaré Adeyinka Badejo, directrice par intérim du PAM au Soudan du Sud. , Directeur par intérim du PAM au Soudan du Sud.

Le gouvernement français est un partenaire de longue date du PAM. En 2021, la France a soutenu l’action du PAM au Soudan du Sud avec une contribution de 1,15 million d’euros.

Distribué par APO Group pour le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Ce communiqué de presse a été publié par APO. Le contenu n’est pas contrôlé par l’équipe éditoriale de Business Africa et n’est pas un contenu qui a été vérifié ou validé par notre équipe éditoriale, nos lecteurs de preuves ou nos vérificateurs de faits. L’éditeur est entièrement responsable du contenu de cette annonce.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.