La défaite contre le Paris Saint-Germain met le Real Madrid en jeu et le place sous un déluge de critiques et de ridicule

Publié dans:

Jusqu’à fin janvier, le Real Madrid rêvait d’un triplé historique, mais la défaite de l’Athletic Bilbao en coupe et la défaite contre le Paris Saint-Germain lors du match aller de la finale de la Ligue des champions mettent le « Royal Club » en danger d’avoir a tout perdu, y compris le championnat « La Liga », après avoir réduit l’écart entre ses rivaux, Séville, à quatre points. Alors l’entraîneur Carlo Ancelotti tentera de profiter du match de samedi face à Alaves pour redonner du moral à ses joueurs et à ses supporters.

La défaite du Paris Saint-Germain mardi dernier, match aller de la finale de la Ligue des champions, Real Madrid Sous un déluge de critiques et de ridicule la presse espagnole. Ayant rêvé d’atteindre le triplé, le « Royal Club » est en jeu et risque de tout perdre d’ici quelques semaines, puisque l’écart avec son rival, Séville, en championnat d’Espagne est tombé à quatre points.

C’est ce qui rend l’équipe de Carlo Ancelotti nécessaire pour remédier à la situation du match de samedi contre l’hôte Alaves au « Santiago Bernabeu » dans la vingt-cinquième étape de la « Liga ».

Le match pourrait être un tournant dangereux dans la saison du club après avoir dit au revoir à la compétition de coupe plus tôt ce mois-ci en perdant contre l’Athletic Bilbao (0-1), en plus de la défaite de mardi contre le Paris Saint-Germain après un match nul décevant avec Villarreal en la dernière phase du championnat.

Ce qui inquiète pour le Royal Club, ce n’est pas la défaite contre Saint-Germain avec le but du dernier record dans le temps mort, mais la manière dont les hommes d’Ancelotti ont joué et la domination absolue imposée par l’hôte dans le match.

Sur le papier, le Real Madrid ne devrait avoir aucun mal à surmonter l’un des obstacles de mon hôte jusqu’à présent, avec 14 défaites, qui l’ont laissé languir à la 18e place, à quatre points de la zone de sécurité. Il peut compter sur le meilleur buteur Karim Benzema, revenu vers lui mardi contre le Paris Saint-Germain et qui a participé d’entrée de jeu après s’être remis d’une blessure à la cuisse subie lors du match nul face à Elche (2-2) le 23 janvier, où il avait raté son coup. première pénalité dans la ligue espagnole.

Ancelotti tentera d’utiliser le match face à Alaves pour redonner du moral à ses joueurs et tenter de conserver au moins les quatre points d’écart entre lui et Séville, qui à son tour se rendra en Catalogne pour affronter l’Espanyol dimanche, tentant de poursuivre son réveil.

FRANCE 24 / AFP

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.