La Culture : Botticelli, Georgia O’Keeffe à Paris

La correspondante culturelle Sylvia Edwards Davis a sélectionné les meilleures expositions du musée parisien cette saison.

Botticelli comme patron

Le peintre du début de la Renaissance Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, connu sous le nom de Sandro Botticelli, excellait dans tous les aspects de l’art florentin. À partir de retables, à fresque et en panneaux, de tondi (peintures rondes), de dessins sur panneaux et de petits triptyques dévotionnels, ses mains créent certains des arts les plus emblématiques du Quattrocento. Le musée Jacquemart-André célèbre le génie créateur de Botticelli avec une exposition d’une quarantaine d’œuvres, ainsi que plusieurs peintures de contemporains influencés par Botticelli.

Botticelli alterne œuvres uniques et production de masse avec l’aide de ses assistants, une pratique d’atelier typique de la Renaissance italienne. L’exposition démontre l’importance de ce « laboratoire d’idées », mettant en valeur Botticelli non seulement dans son rôle d’artiste, mais aussi en tant qu’entrepreneur, gestionnaire et mentor qualifié. L’événement a bénéficié d’importants prêts du Musée du Louvre, de la National Gallery de Londres, du Rijksmuseum d’Amsterdam, des musées et bibliothèques du Vatican, de la Galerie des Offices de Florence et de la Gemäldegalerie de Berlin.

10 septembre – 24 janvier www.musee-jacquemart-andre.com

Ne manquez pas Georgia O’Keeffe

Le Centre Pompidou présente la première rétrospective de Georgia O’Keeffe en France. L’une des figures majeures de l’art du XXe siècle en Amérique du Nord, O’Keeffe n’a cessé de se réinventer tout au long de sa vie de près d’un siècle. Cette exposition explore ses aventures créatives des influences de la Galerie 29, au modernisme dans les années 20, sa recherche d’identité dans les années 30, et son émergence en tant que pionnier de la peinture abstraite « hard edge » depuis son siège au Nouveau-Mexique dans le années 60.

Au-delà des peintures florales teintées d’érotisme qui l’ont rendu célèbre, cette exposition met en lumière la complexité de son œuvre et sa riche iconographie. La collection de cette œuvre extraordinaire a été rendue possible grâce au soutien d’institutions privées et publiques internationales telles que le Georgia O’Keeffe Santa Fe Museum, le MoMA et le New York Metropolitan Museum, pour n’en citer que quelques-unes.

8 septembre – 6 décembre www.centrepompidou.fr

Voir également:

Collection Morozov.
La Fondation Louis Vuitton présente les chefs-d’œuvre de la collection des frères Morozov, mécènes du début du XXe siècle qui réunissaient un ensemble extraordinaire d’art moderne, avec des œuvres de Matisse, Bonnard, Picasso et bien d’autres. 22 septembre-22 février. Lire l’avis complet ici.

Rétrospective Vivian Maier
Que Musée du Luxembourg présente une image jamais vue par la photographe américaine Vivian Maier, découverte seulement en 2007. Regard intéressant sur les structures urbaines de Chicago et de New York dans les années 1950. 15 septembre-16 janvier

Grec au Louvre
A l’occasion du bicentenaire de l’indépendance de la Grèce, exposition Paris-Athènes met en lumière les relations diplomatiques et artistiques avec la France au XIXe siècle, met en lumière l’impact de la redécouverte de la Grèce antique. 30 septembre-7 février.

Thierry Mugler, Couturissime
Exposition de grande envergure à FOU, conçu par le Musée des beaux-arts de Montréal, retrace l’œuvre de l’homme qui a révolutionné le monde de la mode et du parfum. 30 septembre – 24 avril

Extrait du magazine France Aujourd’hui

Crédit photo principal : La bella Simonetta, © CC-BY-SA-4.0 Städel Museum Francfort

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.