KLM Air France perd contre l’amende d’un cartel de l’UE

  • Air France KLM : examen de l’appel de la décision
  • Air France KLM : indemnité de 350,6 millions d’euros

BRUXELLES, 30 mars (Reuters) – Air France-KLM (AIRF.PA) et sa filiale néerlandaise KLM ont perdu mercredi leur contestation d’une amende de plusieurs millions d’euros imposée à nouveau par les régulateurs antitrust de l’UE il y a cinq ans pour avoir participé à une cartel du fret aérien. il y a deux décennies.

Air France KLM a indiqué qu’elle envisageait de faire appel de cette décision.

Air France et 10 de ses partenaires ont remporté en 2015 leur bataille judiciaire contre les amendes infligées par la Commission européenne en 2010 pour l’amélioration des services de fret aérien, les surcharges carburant et sécurité entre décembre 1999 et février 2006.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Les autorités de la concurrence de l’UE ont par la suite corrigé des erreurs de procédure signalées par le Tribunal de Luxembourg et, en 2017, ont prononcé à nouveau la même peine, à l’exception de Martinair, dont l’amende a été réduite.

La compagnie aérienne a ensuite renvoyé l’affaire devant le Tribunal de première instance, le deuxième plus élevé d’Europe.

Le tribunal luxembourgeois a rejeté les recours d’Air France KLM et de KLM ainsi que ceux déposés par Martinair Holland, Cargolux, Lufthansa (LHAG.DE) et Singapore Airlines (SIAL.SI).

« Air France-KLM a pris acte de la décision du Tribunal de l’Union européenne sur un pourvoi contre la décision de la Commission européenne du 17 mars 2017 à l’encontre de 13 opérateurs de fret, dont les compagnies aériennes du groupe Air France, KLM et Martinair pour des pratiques jugées anticoncurrentielles en le secteur du fret aérien », a déclaré KLM Air France dans un communiqué.

Les employés d’Air France se tiennent autour du premier avion d’Air France Airbus A220 lors d’une cérémonie dans le hangar d’Air France à l’aéroport Paris Charles de Gaulle à Roissy près de Paris, France, le 29 septembre 2021. REUTERS/Gonzalo Fuentes

« Le Groupe analysera immédiatement cette décision en tenant compte du recours en justice. Une provision de 350,6 millions d’euros (391 millions de dollars) intérêts compris a été constituée au titre de cette amende à titre d’acompte au 31 décembre 2021 », a-t-il ajouté.

La commission a infligé une amende de 182,9 millions d’euros à Air France, la plus élevée, suivie de KLM à 127,1 millions. L’amende totale pour l’entente composée de 12 compagnies aériennes a atteint 776 millions d’euros.

Le tribunal a réduit les amendes pour Air Canada (AC.TO), Japan Airlines (9201.T), British Airways (ICAG.L), Cathay Pacific Airways (0293.HK), Latam Airlines Group et sa filiale Lan Cargo.

L’amende SAS (SAS.ST) est restée la même après que le juge a réduit la peine pour certaines de ses infractions mais l’a augmentée pour d’autres.

Lufthansa (LHAG.DE) et sa filiale Swiss International Airlines ont échappé à l’amende pour avoir alerté les autorités européennes de la concurrence au sujet de l’entente.

Les affaires sont T-323/17 Martinair Holland, T-324/17 SAS Cargo Group e.a., T-325/17 KLM, T-336/17 Air Canada, T-334/17 Cargolux Airlines, T-337 /17 Air France–KLM, T-338/17 Air France, T-340/17 Japan Airlines, affaire T-341/17 British Airways, T-342/17 Deutsche Lufthansa e.a., T-343/17 Cathay Pacific Airways , T -344/17 Latam Airlines Group & Lan Cargo et T-350/17 Singapore Airlines & Singapore Airlines Cargo.

(1 $ = 0,8967 euros)

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Foo Yun Chee; Édité par Elaine Hardcastle/Sudip Kar-Gupta

Notre norme : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.