Kenya Simbas obtient un méga parrainage avant le voyage en France pour les éliminatoires de la Coupe du monde

NAIROBI, Kenya, 28 juin – Quelques jours après avoir lancé un appel de fonds passionné, l’équipe de rugby à 15 Simbas du Kenya a obtenu un méga parrainage de 10 millions de shillings de la part de Teita Sisal Estate via leur marque Hildana Lodges.

Hildana sera montrée sur le devant des maillots SIMbas alors qu’ils jouent les éliminatoires de la Coupe du monde de rugby 2023 à Marseille, en France, avec un coup pour l’histoire entre les mains.

« Pour nous, en tant qu’entreprise, c’est un honneur de collaborer avec Kenya Simbas et KRU. L’investissement dans le sport a vraiment augmenté en termes de partenariat entre nous et l’Union. Nous espérons que ce que nous avons investi dans l’équipe les inspirera alors qu’ils essaient de se qualifier pour la toute première fois », a déclaré Jimmy Munene, un représentant de Hildana Lodges qui a présenté mardi le parrainage à l’Union.

Selon le chef de la Kenya Rugby Union, Oduor Gangla, l’équipe disposait d’un budget de 22 millions de shillings pour les qualifications qui se tiendraient en France et les 10 millions de shillings d’Hildana contribueront grandement à compenser certaines de leurs dépenses.

« Je suis très reconnaissant à Teita Sisal Estate et Hildana Lodge pour ce parrainage. Ce fut un voyage très difficile. Jusqu’à présent, nous avons dépensé près de SH50mn pour nous préparer. Merci à Teita d’avoir franchi cette étape finale. Sans eux, nous aurions été dans une situation très difficile. Cet argent va aux dépenses réelles dont l’équipe a besoin « , a déclaré Gangla.

Il a également appelé les supporters à continuer de collecter des fonds pour l’équipe via les numéros M-Change et Till fournis pour leur permettre de concourir parfaitement sans problèmes financiers.

De gauche à droite : les officiels de Kenya Rugby Joshua Aroni, John Kilonzo, le président Oduor Gangal et l’entraîneur-chef des Kenya Simbas Paul Odera (à droite) reçoivent le chèque de parrainage fictif du représentant de Hildana, Jimmy Munene. PHOTO / Raymond Makhaya

« Nous sommes très transparents dans tout ce que nous faisons et c’est quelque chose que nous avons promis lorsque nous avons lancé cette collecte de fonds. Les fonds arrivent sur un compte KRU dédié et nous voulons exhorter tous les partenaires et fans à continuer à soutenir l’équipe « , a ajouté Gangla.

L’entraîneur Paul Odera est enthousiasmé par le parrainage à venir de SIMbas et a remercié Hildana pour son soutien, tout comme en 2019, soutenant le Chipu alors qu’il se dirigeait vers le Brésil pour le Trophée mondial junior.

« C’est très humiliant lorsque les gens s’engagent à soutenir leur équipe dans ce voyage. La relation avec Hildana a commencé en 2019. Nous avons formé un groupe appelé le Amis Simbas et leur engagement était que le Kenya se qualifie pour la Coupe du monde. Ce sont des gens très occupés qui sont toujours prêts à soutenir l’équipe », a déclaré Odera.

Annonce. Faites défiler pour continuer la lecture.

L’équipe partira de Nairobi tôt mercredi matin avec un vol à 1h du matin pour Paris avant de continuer vers Marseille, où les qualifications débuteront samedi.

Le Kenya affronte les voisins de l’Ouganda en quart de finale et l’entraîneur Odera et le patron du KRU Gangla sont convaincus que l’équipe a ce qu’il faut pour prendre un bon départ et aller jusqu’au bout pour s’assurer une place à la prochaine Coupe du monde. .

Le représentant de Hildana, Jimmy Munene, signe le chèque de parrainage fictif. PHOTO / Timothée Olobulu

« Nous envoyons un groupe d’hommes qui vont porter le drapeau dans une compétition très difficile. Je crois qu’ils sont prêts. Ces jeunes travaillent très fort. Ils sont très occupés et leurs yeux sont rivés sur le prix. Ils sont très humbles et passionnés. Ils rendront le Kenya fier et nous nous qualifierons », a déclaré un Gangla fougueux.

Ajout de l’entraîneur-chef Odera; « Notre objectif est de nous qualifier pour la première fois pour la Coupe du monde. Ce ne sera pas facile, mais nous sommes confiants et très clairs que si nous jouons selon la façon dont nous nous sommes préparés, cette équipe a la capacité de rivaliser avec les meilleures équipes du continent africain ».

L’équipe est sur le terrain ensemble depuis 16 semaines, dont 11 en Afrique du Sud, où elle a disputé la prestigieuse Currie Cup avant de disputer deux autres matchs à domicile et de se terminer par une semaine d’entraînement résidentiel.

Le Kenya est à la recherche de sa toute première qualification pour la Coupe du monde de rugby et l’équipe voyage convaincue qu’elle est mieux préparée que les années précédentes pour conquérir la place convoitée.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.