Journée européenne du patrimoine 2022 : des plans d’actions apaisées et écologiques pour l’avenir !

Les 17 et 18 septembre, la Journée européenne du patrimoine mettra l’accent sur le développement durable. Pour sa 39e édition, Aujourd’hui, qui est l’un des événements les plus courus de France, mettra l’accent sur le patrimoine durable, un enjeu qui «sujets brûlants dans le contexte du changement climatique», selon le ministère français de la Culture, principal organisateur de l’événement.

La Journée européenne du patrimoine a été créée en France en 1984 sur la base libre accès et principe de gratuité, et relève désormais du Conseil de l’Europe. En près de 40 ans, ils sont devenus un rendez-vous international annuel qui permet au grand public d’une cinquantaine de pays de découvrir de nombreux sites et bâtiments publics ou privés qui ne sont pas toujours ouverts ou des musées plus accessibles (gratuit dans les lieux publics et à moindre coût dans le privé).

Quel est le rôle du patrimoine culturel à l’avenir ?

« Le patrimoine a un rôle à jouer pour un avenir plus serein et écologique.Il s’agit d’une déclaration du ministère français de la Culture, qui estime que, même si le patrimoine est intrinsèquement durable, il faut s’appuyer sur acteurs de la filière patrimoniale qui agissent déjà pour renforcer cette pérennité.

En France métropolitaine et dans les DOM-TOM où se dérouleront ces deux journées, toutes les parties prenantesà savoir les propriétaires publics et privés de monuments historiques, les associations de préservation et de valorisation du patrimoine, les conservateurs, guides et conférenciers, qui se mobiliseront pour «accueillir le public et faire connaître les milliers d’initiatives qui permettent de concilier valorisation du patrimoine et développement durable environnemental« 

Pourquoi un patrimoine durable ?

Car « Concilier préservation du patrimoine et développement durable de l’environnement est l’objectif principal», la 39e édition des Journées européennes du patrimoine entend apporter une réponse concrète. Le ministère de la Culture assure quatre exemples de durabilité dans cette valorisation du patrimoine :

  • promouvoir les pratiques ancestralesavec les enseignements tirés de la tradition et de la continuité des savoirs ;
  • respect de objectifs de développement durabledans la mesure où les professionnels du patrimoine soutiennent la restauration « en considérant le réemploi et les matériaux naturels, au plus près des exigences environnementales » ;
  • ce revitalisation du quartier avec le développement de l’économie et du tourisme, qui passe par la valorisation des savoirs existants sur l’ensemble du territoire français ;
  • maintenir emplois locaux non transférables.

Où aller, que voir ?

En 2018, dernière année où la Journée européenne du patrimoine s’est tenue sans condition sanitaire, plus de 17 000 lieux en France sont ouverts à 12 millions de visiteurs de tous âges qui peuvent profiter d’environ 26 000 activités diverses. En ces temps extraordinaires visite et tour, l’héritage prend plusieurs formes. Comme l’a dit le ministre français de la Culture, « le patrimoine peut être public, religion, mémoire, amicale, judiciaire, universitaire, militaire, urbaines, rural, industrielle, nature, Photos gratuites,« 

Pour mettre en lumière cet héritage sous un jour nouveau, de nombreux diverses activités se déroulera dans toute la France, avec visite guidée, démo connaissances, concert, aller se promener en musique, spectacle de théâtre et à thème périple.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.