Jonathan Rea élimine Alvaro Bautista en France ; Razgatlioglu sans pitié et gagne à nouveau

C’est avec une dose supplémentaire de drame que la deuxième manche du WSBK à Magny-Cours s’est déroulée dimanche. Toprak Razgatlioglu a remporté la deuxième course de la journée dans la catégorie mais le plus gros drame a été pour Jonathan Rea et Álvaro Bautista, après la chute de l’Espagnol suite à un contact avec le pilote britannique Kawasaki.

Toprak Razgatlioglu a pris le trou mais aurait été dépassé dans un premier temps par Álvaro Bautista. Jonathan Rea, troisième, dépasserait également le Turc et remonterait à la deuxième place. Alex Lowes a terminé quatrième, Axel Bassani complétant le top cinq avec Scott Redding proche de la sixième place.

Le Turc remonterait en première position au tour suivant, avec Bautista deuxième et Rea, qui avait commis une erreur, troisième. Le désastre, cependant, attendait Bautista lorsque Bautista est tombé à l’intérieur de l’Espagnol et l’a touché. Bautista a immédiatement perdu le contrôle de sa Ducati et s’est écrasé, laissant la direction de course analyser l’accident.

A l’entame du troisième tour tout bascule en tête avec Bassani en tête et Toprak second. Plus d’une seconde derrière était le troisième, Michael Ruben Rinaldi. Rea a déjà été sanctionné d’un Long Lap pour le contact qui a causé la chute de Bautista, considéré comme un guide irresponsable.

Michael Van der Mark était le monsieur suivant sur le gravier, debout sur sa propre botte et s’éloignant de la scène sans blessure apparente. Avec 15 tours à faire, Rea a pris sa punition et est revenu à la course septième. Les cinq premiers sont également en tête : Bassani, Toprak, Rinaldi, Lowes et Redding.

Du troisième au premier, Rinaldi était le nouveau leader. Toprak a ensuite dépassé Bassani, qui a perdu deux positions dans quelques virages. Rea était sixième et essayait de mettre la pression sur Redding. Xavi Vierge a ensuite chuté au virage trois, mettant fin à un tour à oublier à Magny-Cours.

Avec huit tours à faire, Toprak avait réussi à prendre la tête, Rinaldi ne pouvant rien faire pour arrêter l’élan du champion en titre. Plus loin Rea et Redding se battent pour la cinquième place :

Cinq tours plus tard Toprak menait, suivi de Rinaldi (+ 0.696s) et Bassani (+ 3.550s). La course touchait à sa fin et Razgatlioglu semblait prêt pour une autre victoire ce week-end, après avoir remporté la course Superpole ce matin.

Pas de surprise ni de gros changement dans le top 10 jusqu’au bout, Razgatlioglu remportant sa deuxième course à Magny-Cours ce week-end. Malgré la défaite de Bautista, Ducati complète le podium avec Rinaldi et Bassani.

Voici comment la course s’est terminée :

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.