Joëlle Wednesday revient avec l’Orchestre symphonique de l’île de Vancouver pour la soirée Edith Piaf – Campbell River Mirror

L’actrice vibrante Joëlle Wednesday a rendu un hommage touchant et captivant à l’une des chanteuses les plus célèbres de France, de retour au Théâtre Tidmeark.

Ce soir…Piaf mettant en vedette Joelle Wednesday avec le Vancouver Island Symphony aura lieu au Tidemark Theatre le 25 mars à 19h30

Edith Piaf (Edith Giovanna Gassion 1915-1963) était une star internationale – c’est son interprétation de la chanson ou de la ballade française qui a fait d’elle un succès mondial. Ses chansons sur l’amour et la perte, chantées de sa voix unique, terreuse et crue, enchantent le public. Les chansons semblent refléter ses propres luttes personnelles.

Elle a vécu une vie dure et courte : Piaf a été abandonné à la naissance et élevé dans le bordel de sa grand-mère ; a déclaré avoir été aveugle à l’âge de 3 ans en raison d’une kératite, une forme d’ulcère de la cornée (a retrouvé la vision quatre ans plus tard); a voyagé avec son père cascadeur de cirque et a tragiquement perdu son unique enfant à cause de la méningite. Il gagnait sa vie comme artiste de rue jusqu’à ce qu’il soit découvert par un propriétaire de cabaret qui lui donna son premier emploi en boîte de nuit ainsi que le surnom « la môme piaf » qui signifie poussin moineau.

Piaf est une petite femme, moins de 5 pieds. Il a ensuite adopté le nom professionnellement. Ce n’est qu’en 1935 qu’il fait ses premiers débuts au théâtre et en quelques années chante dans les grands music-halls de Paris.

« ‘Tonight…Piaf’ est un jeu musical ; c’est l’histoire d’un moment de sa vie, son dernier concert à New York en 1961. Il s’agit de trouver la vérité. Je n’essaie pas d’imiter Edith Piaf, je ne lui ressemble pas ou je ne lui ressemble pas, c’est juste un honneur de chanter ses chansons. J’ai grandi avec sa musique, le français était ma première langue, donc il a fait partie de mon éducation, de qui je suis », a déclaré mercredi.

Mercredi et le regretté Ted Galay ont écrit cette pièce réconfortante en 1989. Ils avaient tous deux vu plusieurs représentations théâtrales sur la vie de Piaf mais se demandaient pourquoi elle chantait comme ça – il semble que la question n’ait jamais été résolue. Ils voulaient offrir à une nouvelle génération une chance de plonger profondément dans le cœur et l’âme de ce chanteur de renommée mondiale.

Cela fait 32 ans que Tonight…Piaf a été créé.

« Le spectacle a été écrit alors que j’étais enceinte de mon fils Nico en 1989. La tournée s’était ralentie, et j’avais dit à mon metteur en scène, le regretté Ray Michal, que je voulais faire une autre pièce sur Piaf, mais je voulais quelque chose de plus honnête. . , honnête et précis sur sa vie, expliquant pourquoi il chante comme ça. Ray a accepté d’aider avec le concept. Au cinquième mois de ma grossesse, nous avons créé « Tonight…Piaf » au Queen Elizabeth Theatre de Vancouver. La petite robe noire se resserre, on clôture le show juste à temps !” dire mercredi. « Mon fils Nico est né quelques mois plus tard, m’ayant entendu chanter des chansons de Piaf bien avant de mettre les pieds dans ce monde. Avance rapide jusqu’en 2014, quand on m’a demandé de reconsidérer le fait de jouer avec VIS l’année suivante, Nico est maintenant un musicien accompli. Il a reçu le flambeau de l’arrangement de mon directeur musical de longue date, J. Douglas Dodd, et s’est lancé dans un voyage d’un an pour organiser l’intégralité du spectacle « Tonight… Piaf » pour la symphonie complète. Lorsqu’il a mis le pied sur la scène du Port lors de la première, en tant que pianiste personnage du spectacle Jean Gérard, il avait 25 ans. C’était le 25e anniversaire de l’émission.

« Aujourd’hui, j’ai la même sensation en jouant ce drame qu’il y a 32 ans. Connaissant maintenant les nuances de mon fils dans la musique, traversant de nombreux instruments ; sentir sa présence sur scène alors qu’elle accompagne chacun de mes souffles; et a eu l’honneur de se livrer à 2 heures l’attention du public était une fois de plus indescriptible. Je suis reconnaissant pour la force continue de ma voix, le soutien du public et la confiance sacrée des musiciens.

« En fait, je suis honoré que le public pense que je peux interpréter la chanson emblématique de Piaf avec honnêteté et intégrité. Je ne me lasse pas de chanter les chansons de Piaf. J’ai toujours dit que je chanterais probablement ces belles chansons terreuses et lyriques jusque dans mes 80 ans, si je fais ça aussi longtemps ! »

Mercredi était ravi de se produire à nouveau avec l’Orchestre symphonique de l’île de Vancouver, pour cette 700e représentation (plus ou moins!) de ce spectacle emblématique. Mais surtout, il a dit qu’il était honoré.

« Ma relation avec VIS au fil des ans a toujours été agréable. J’aime aider à la collecte de fonds, faire du bénévolat et profiter de la camaraderie générale, de la discipline et du dévouement des musiciens symphoniques. VIS a non seulement été une partie spéciale de ma vie, mais a été un éducateur communautaire important dans la croissance musicale de mon fils.

Inspiré par une nuit magique de contes et de musique. Retrouvez votre Joie de vivre !

Parrainé par le BC Touring Council, le Campbell River Mirror et le BC Arts Council, le Tidemark Theatre présente Tonight…Piaf mettant en vedette Joëlle Wednesday avec le Vancouver Island Symphony le vendredi 25 mars à 19 h 30. Les billets de diffusion en direct coûtent 42 $ pour les membres et 47 $ pour les non-membres (+ taxes et frais applicables), et peuvent être achetés via la billetterie Tidemark (250 287.PINK) du mardi au jeudi entre 12h00 et 16h00. Les billets sont également disponibles en ligne : tidemarktheatre.com

Campbell RiverTidemark Theatre

Jacques Fontaine

"Fanatique de la musique amateur. Ninja de l'alcool. Troublemaker sans vergogne. Passionné de nourriture. Introverti extrême. Nerd du voyage certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.