Jim Copeland, chef d’entreprise de San Luis Obispo et partisan des hôpitaux français, décède à l’âge de 80 ans

Par
Tony Biasotti

jeudi 28 avril 2022

Jim Copeland, un entrepreneur, développeur et philanthrope de San Luis Obispo qui a cofondé la chaîne nationale de vente au détail d’articles de sport, est décédé le 25 avril à l’âge de 80 ans.

Copeland est né à Berkeley et sa famille a déménagé sur la côte centrale quand il était enfant, selon lui Legacy.com nécrologie. Il est diplômé du lycée San Luis Obispo en 1959 et a fréquenté Cal Poly San Luis Obispo avant de rejoindre l’armée américaine.

Jim Copeland (photo : Santé Dignité)

Après la fin de son service en 1965, il est retourné sur la côte centrale avec sa femme et ses jeunes enfants et a travaillé dans la boutique de sa mère, Copeland’s Fine Shoes. Jim Copeland et son frère Tom Copeland ont rapidement ouvert leur premier magasin Copeland Sports. La chaîne est passée à plus de 50 magasins avant de la vendre en 2001. Le magasin Copeland a été acquis pour la dernière fois par la chaîne Sports Authority en 2006, qui a elle-même été acquise par Dick’s Sporting Goods 10 ans plus tard.

Jim et Tom Copeland sont propriétaires fonciers et principaux promoteurs du centre-ville de San Luis Obispo, avec des propriétés telles que Downtown, China Town, Court Street et l’hôtel San Luis Obispo. En 2013, les frères ont vendu la propriété du centre-ville désormais connue sous le nom de San Luis Obispo Collection à la société immobilière nationale Jamestown, pour environ 100 millions de dollars.

Jim Copeland et sa femme Sandy ont soutenu une longue liste de causes dans la région de San Luis Obispo, y compris le Centre médical hospitalier français, où il est membre du Conseil communautaire, le Centre des arts de la scène de San Luis Obispo et le San Luis Musée des enfants d’Obispo. Ils ont également fait un don à Cal Poly et lancé le programme Elijah McCoy Scholars, une bourse pour les étudiants noirs en génie. Cal Poly décernera à Copeland un doctorat honorifique en affaires en juin, un honneur qu’il avait prévu avant sa mort.

Le 27 avril, le maire de San Luis Obispo, Erica Stewart, a ordonné que tous les drapeaux arborant la propriété de la ville soient mis en berne jusqu’au 1er mai en l’honneur de Copeland.

« Jim Copeland et son jeune frère Tom ont laissé une marque indélébile sur San Luis Obispo, revitalisant le centre-ville de SLO en préservant les bâtiments historiques et en créant de nouveaux développements », indique le communiqué de la ville.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.