Geraint Thomas : « Je n’ai rien à prouver » au Tour de France

« ], « filter »: { « nextExceptions »: « img, blockquote, div », « nextContainsExceptions »: « img, blockquote »} } »>

Ne manquez pas les moments de Paris-Roubaix et Unbound Gravel, le Giro d’Italia, le Tour de France, la Vuelta a España et tout le reste quand vous > », »name »: »in-content-cta », « type  » : »lien »}} »>rejoindre Out+.

LAUSANNE, Suisse (VN) – Geraint Thomas, plus âgé et plus sage, court ce Tour de France avec plus de liberté et avec une attitude plus philosophique.

Le capitaine Ineos Grenadiers apparaît comme la menace la plus directe pour le maintien de l’équipe Emirates-Jumbo-Visma en tête du classement général, mais il dit qu’il a couru avec une attitude différente jusqu’à présent sur ce Tour.

« Je l’ai déjà gagné [the Tour] avant et j’étais deuxième, donc je n’ai rien à prouver », a déclaré Thomas samedi. « Il s’agit plutôt de s’amuser et d’essayer de tenter sa chance. »

Thomas, 36 ans, est troisième au classement général à 1:14 derrière le leader de la course Tadej Pogačar, et a déclaré que le style plus lâche et plus ouvert qu’Ineos Grenadiers a adopté cette année lui convenait.

« Ce n’est pas aussi structuré que par le passé, il y a un peu plus de flexibilité là-bas jusqu’à présent, ça va », a-t-il déclaré. « Hier a été une bonne journée et j’ai juste apprécié la course avec l’équipe. »

Lire aussi :

Thomas a remporté le Tour en 2018 dans le cadre de l’équipe Sky alors imparable. L’année suivante, il était deuxième après Egan Bernal. Il a raté le Tour 2020 et l’année dernière a lutté contre des accidents pour terminer 41e.

Désormais de retour en pleine forme, Thomas cherche à tirer le meilleur parti de ce qui pourrait être l’une de ses dernières chances de prendre la tête du Tour.

« Je me sens bien », a-t-il déclaré samedi dans le bus de l’équipe. « L’équipe a bien roulé et nous avons tous bien travaillé ensemble.

« C’est pour ça que j’étais un peu énervé après les étapes du TT et de Roubaix car j’avais l’impression d’avoir de bonnes jambes mais pour une raison ou une autre je n’arrivais pas à toutes les sortir. »

Thomas a couru dans le cadre de l’apogée de l’équipe, remportant plusieurs maillots jaunes avec Chris Froome avant de remporter lui-même l’or en 2018.

Désormais face à Pogačar, Thomas tente de garder son calme, de profiter de la balade et d’attendre que les failles soient exploitées.

« Que peux tu dire [about Pogačar] c’est un talent extraordinaire », a-t-il déclaré. « Il a perdu un coéquipier aujourd’hui mais je ne pense pas que cela l’affectera. Nous devons rester positifs et utiliser nos chiffres quand cela compte plus tard dans la course. »

Geraint Thomas dit qu’il n’a « rien à prouver » sur ce Tour. (Photo : Tim de Waele/Getty Images)

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.