Georges Briguet, qui dirigeait Le Périgord, décède à 85 ans

Sous M. Briguet, Le Périgord est devenu une affaire de famille. Sa femme y travaillait avec lui, tout comme leur fils Christopher, qui a été gérant pendant 30 ans. M / s. Le Gall a également travaillé au restaurant pendant 10 ans, avec Eric, Jean-Luc, qui est architecte, et un petit-fils.

« Il faut aimer ce que l’on fait », a déclaré M. Briguet a déclaré à Crain’s New York Business en 2004. « C’est ma vie. »

Le Périgord, au 405 East 52nd, dans une impasse à l’est de la Première Avenue, a été ouvert en 1962 sous le nom de La Provence par un chef allemand. Il a été pris immédiatement par Ferdinand Desbans, originaire du Périgord français et chef du grand-père du Prince Rainier de Monaco.

Monsieur Briguet et son associé, Willy Krause, rachètent le restaurant en 1964, mais ne s’arrêtent pas là. En 1969, ils ouvrent Le Périgord Park, un restaurant jumeau sur Park Avenue et East 63rd Street; il ferme en 1985. Avec Jean-Louis Missud, ils ouvrent La Réserve au Rockefeller Center en 1983 ; il a fermé en 2000.

En 2015, M. Briguet a plaidé coupable à des accusations d’impôt fédéral et a versé au gouvernement près de 170 000 $ en dommages-intérêts après avoir admis qu’il avait des revenus cachés sur des comptes bancaires suisses. Cette même année, un employé a poursuivi le restaurant pour salaire impayé dans une affaire réglée de 90 000 $.

Deux ans plus tard, M. Briguet n’a pas réussi à parvenir à un accord avec le syndicat de la restauration et a fermé le restaurant, gardant 17 de ses smokings. Selon ses estimations, il y aurait servi trois millions de repas. Aujourd’hui, l’espace reste vide.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.