FC Nantes. Moussa Sissoko va s’engager pour deux ans

Le FC Nantes entame son mercato en fanfare. Les Canaris engageront Moussa Sissoko pour les deux saisons suivantes. A 32 ans, le Français mondial, venu de Watford, a été finaliste de l’Euro en 2016 avec les Bleus, héros de la mauvaise habitude de l’Angleterre en 2017 et finaliste de la Ligue des champions avec Tottenham en 2019. L’échange pivote de 2 M€.
C’est sans doute le gros coup dur du mercato nantais. Comme le révèle le Podcast Sans Contrôle, le premier inscrit du FC Nantes s’appelle Moussa Sissoko. Selon les données de Ouest-France, il terminera la paperasse pour les deux saisons suivantes. La somme d’échange tourne autour de 2 000 000 d’euros (avec contreparties).
Si le milieu de terrain, qui devrait être présenté en fin de semaine, sort d’une saison fragile au niveau cumulé avec Watford, consigné en Championships (deuxième division anglaise), il sera une ressource non négligeable pour le cumul d’Antoine Kombouaré. Sur un postulat singulier, Moussa Sissoko, skipper de la huitième journée du titre, n’a raté aucun match cette saison, jouant pratiquement chacun d’entre eux à fond (2 buts, 1 passe décisive).
Un accompagnement accompli et préparé
Utilisé en milieu de terrain focal à Watford où il lui restait un an à son contrat, le costaud du Blanc-Mesnil (1,87 m) est exceptionnellement fascinant par sa souplesse. Il peut jouer sur tout le droit chemin, aussi bien dans le moyeu en relayeur que dans un métier plus protecteur. Il répond également aux désirs d’Antoine Kombouaré qui attendait des fortifications « expérimentées et préparées » en vue de la Ligue Europa.

Au FC Nantes, Moussa Sissoko retrouvera les matchs européens, lui qui a été finaliste de la Ligue des champions en 2019 avec Tottenham, face à Liverpool, vainqueur 2-0. Avec les Spurs, l’ancien Toulousain était aussi le mauvais patron de l’Angleterre. Avec les Bleus, où il a longtemps assumé un rôle important dans l’espace de stockage, Moussa Sissoko, plusieurs fois choisi pour 2 buts, a été remarquablement mauvais patron d’Europe 2016. en France. Un Euro remporté par le Portugal 1-0 ap

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.