Enseignement supérieur : « Financement de la science et de l’innovation » annonce une subvention avec la partie française

Dr. Khaled Abdel Ghaffar, ministre de l’Enseignement supérieur, a reçu le rapport du Dr. Walaa Sheta, PDG de l’Autorité pour le financement de la science, de la technologie et de l’innovation, concernant l’annonce par le STDF de l’ouverture des candidatures pour les bourses post-doctorales en Égypte – Programme de coopération française lors de sa neuvième session, en collaboration avec l’Institut français en Égypte ; Dans le but d’une formation pratique post-doctorale dans des laboratoires français, et d’une collaboration de recherche conjointe d’une durée de 6 mois, avec un soutien de 1700 euros par mois.

Ce programme vise à renforcer la coopération entre les deux pays dans des domaines d’intérêt commun tels que l’énergie, l’agriculture, la santé, les sciences de la terre et de l’espace, les technologies de l’information et de la communication, les sciences fondamentales et appliquées et les nanotechnologies.

Les exigences incluent que le chercheur soit citoyen égyptien, titulaire d’un doctorat depuis les dix dernières années et n’ait pas plus de 45 ans au moment de l’acceptation de la proposition, en plus de n’avoir jamais bénéficié d’un programme de voyage précédent. à la France qui est subventionné par le gouvernement égyptien, et aussi pour éviter de s’impliquer dans d’autres projets financés par le gouvernement français.

Le rapport indique que la date limite de réception des demandes de demande de subvention est le 13 avril 2022 à 14h00.

Pour voir toutes les exigences et les documents requis, veuillez visiter le lien suivant :

www.stdf.eg/web/grants/open

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.