Diet visite une entreprise française de construction et de maintenance navale en Normandie | Régner

Le ministre des Travaux publics et des Transports Dr Ali Hamiyah a visité la société française CMN pour la construction et la maintenance navale à Charbourne, Normandie – France accompagné de l’ambassadeur du Liban en France Rami Adwan reçu par le président-directeur général de la société, Serge Caronta.

Le Bureau d’Information du Ministre de l’Equipement a précisé que « la visite visait à revoir de près le volet relatif à l’entretien des navires, relatif à l’équipement logistique, technique et technique nécessaire aux travaux d’entretien, afin de préparer la base juridique et logistique pour plusieurs ports libanais à se qualifier pour de tels travaux d’entretien.

Il a souligné que « ce projet vital n’est pas moins important que celui lié à la desserte des activités pétrolières, qui s’est vu attribuer hier une visite à AMT Advanced Maritime Transports au Cameroun ».

Il a estimé que « l’équipement de certains des ports libanais pour leur permettre d’entretenir des navires commerciaux et touristiques et – en tant que projet unique sur la côte est de la Méditerranée – a un impact très important sur les activités économiques du Liban, car il est situé dans villes et zones contenant des sites archéologiques et historiques. » un tourisme historique qui a des pionniers du monde entier. » Lequel aura qualité pour attirer des activités économiques et opérationnelles de plus en plus efficaces sur son territoire ou même dans son voisinage, ce qui reflétera sûrement le renforcement de l’économie nationale et complétera le trésor public de l’État libanais.

Il a souligné que « les deux projets se complètent dans leur intégration l’un de l’autre pour hisser les ports libanais au rang de leurs homologues avancés dans la région, d’autant plus qu’ils ont un avantage différentiel sur les autres ports en leur sein, car ils bénéficient de la position géographique sur la voie vitale et active pour le transit des navires d’ouest en est, et vice versa. »

Il a également souligné que « le port du Liban qui se trouve sur sa côte qui s’étend du nord jusqu’au dernier centimètre de son sud sera toujours créatif et continuera à préserver son rôle historique, habituel, de liaison et d’aimant pour le monde entier, et nous ne permettrons jamais à personne d’assumer ce rôle, malgré les fluctuations politiques et géopolitiques qui se produisent dans la région et dans le monde.


Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.