Critique « Happening »: histoire d’avortement, drame existentiel

Son corps, ses choix, sa vie. C’est une répétition claire qui traverse « Happening », un drame français puissant sur une femme cherchant à avorter. Se déroulant au début des années 1960, lorsque la procédure a été criminalisée en France, elle est arrivée aux États-Unis à un moment crucial, la Cour suprême étant apparemment sur le point d’annuler Roe v. Patauger. Quand j’ai vu le film pour la première fois, c’était comme un coup de semonce d’un pays lointain. Cela semble urgent en ce moment.

Le monde semble fertile en possibilités pour Anne (Anamaria Vartolomei, retenue et profondément empathique), une étudiante de 23 ans scolarisée dans le sud-ouest. Là-bas, elle vit dans le dortoir des filles, traîne avec des amis et va occasionnellement avec eux dans des bars, où elle boit, flirte et danse dans le rock ‘n’ roll. De temps en temps, elle rend visite à ses parents discrets mais aimants (Sandrine Bonnaire joue sa mère), propriétaires du bistrot, lieu convivial où elle vit librement, qu’elle discute avec les clients ou étudie en coulisse. Mais les horizons d’Anne s’étendent au-delà de sa famille. Il veut continuer ses études. Il voulait écrire.

La réalisatrice Audrey Diwan vous donne vite envie d’en faire autant pour Anne en vous invitant dans une vie qui commence tout juste à s’épanouir. Avec une intimité visuelle, des rythmes calmes et un toucher sensible, Diwan trace ses textures et ses rituels, suit des conférences et capte des bourdonnements intellectuels. Pendant la journée, Anne et ses amis discutaient nonchalamment de Camus et de Sartre. Plus tard, cependant, lorsque leur conversation s’est tournée vers le sexe, ces jeunes femmes capables ont bégayé et même paniqué, et la chaleur palpable qu’elles dégageaient – simplement en étant jeunes et vivantes – s’est condensée en une brume oppressante. Cela pourrait aider s’ils lisent Beauvoir, mais il n’est pas dans le programme.

Basé sur les courts mémoires impressionnistes du même titre de la célèbre écrivaine française Anne Ernaux, « Happening » raconte ce que c’est que d’être une jeune femme dont la vie change – et le monde se rétrécit de façon inquiétante – en 1963 avec une grossesse non désirée. Dans son livre (publié en 2000), Ernaux oscille entre le passé et le présent, commentant souvent ce qu’il a fait et ressenti des décennies plus tôt. Son approche souligne la tension du mémoire entre les deux époques et le sujet clairement délimité, mais place également le passé sur l’effacement émotionnel : la jeune Annie se débat sous le regard froid intellectuel et contemplatif de son aînée.

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.