Construire 5 000 tours de partenariat pour un coût de 5 milliards de livres en 3 ans

Le ministre égyptien des Communications et de l’Information, Amr Talaat, a révélé qu’en coopération avec IHS, une entreprise leader dans le secteur des tours partagées, il avait été convenu de créer IHS Egypt pour commencer à construire une tour partagée en Égypte.

Dans une interview accordée à Al-Arabiya, le ministre a ajouté que l’Egypte a un écart dans le nombre de tours nécessaires pour fournir des services à un niveau satisfaisant aux citoyens, en particulier dans les villages et les zones rurales et le réseau routier qui s’est développé récemment en Egypte. . de nombreuses années.

Il a poursuivi : « C’est de là qu’est venue l’idée de créer une société de partenariat de tours en Égypte… Le plan est de construire 5 000 tours avec un investissement de 5 milliards de livres au cours des trois prochaines années en collaboration avec des entreprises engagées dans ce domaine, y compris IHS Égypte.

Aujourd’hui, mardi, Telecom Egypt a signé un protocole d’accord stratégique avec la société grecque de télécommunications réseau, qui est affiliée à l’opérateur grec indépendant IPTO, pour connecter l’Egypte et la Grèce à l’aide d’un système de câble sous-marin.

Dans un contexte connexe, le ministre a déclaré que l’Egypte est un pays important dans le transfert de données entre l’Est et l’Ouest.

Le ministre a ajouté que 95% du volume de données qui transite entre l’Asie et l’Europe passe par l’Egypte.

Talaat a expliqué que le nombre de câbles internationaux traversant depuis l’Egypte a atteint plus de 13 câbles, qui ont traversé le réseau local entre Bahreïn et la Méditerranée.

Le ministre a déclaré que les objectifs du nouvel accord comprennent l’augmentation du nombre de points d’atterrissage sur le continent européen, ajoutant : « Nous avons maintenant un groupe de stations d’atterrissage en Italie et en France… De plus, la Grèce est un pays actif dans le domaine des centres de données internationaux et de la fibre optique. »

Le ministre a indiqué que la présence d’une station de débarquement sur la côte grecque renforce les capacités de l’Égypte dans ce domaine, expliquant que des travaux sont en cours pour transformer le protocole d’accord en accord commercial au cours de cette année.

Talaat a donné un exemple, le secteur des télécommunications a augmenté en 2021 avec un taux de croissance moyen de 16 %, qui était le secteur à la croissance la plus élevée en Égypte, et la contribution du secteur au produit intérieur brut était d’environ 5 %, contre 3,2 % en seulement trois ans. il y a.

Le ministre a ajouté: « Nous prévoyons d’augmenter la forte contribution du secteur à la production totale à 8% au cours des trois prochaines années, ce qui nécessite de maintenir un taux de croissance d’environ 16% par an. »

Il a souligné qu’il fallait encourager les startups à continuer en lançant des initiatives de formation et d’emploi, ce qui a contribué à une augmentation de 170% du volume d’investissement des startups en 2021.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.