Comment vérifier les restrictions d’eau dans votre région de France

Des alertes et alertes sécheresse ont été mises en place dans 26 départements français car la nappe phréatique reste déficitaire après des mois de temps sec.

Lire la suite : Restrictions d’eau imposées : quelle est la gravité du risque de sécheresse en France ?

Les départements contenant des zones actuellement sous restriction d’eau ou restrictions renforcées sont : Loire-Atlantique, Loire, Maine-et-Loire, Ain, Haute-Savoie, Drôme, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du -Rhône, Sarthe, Vienne, Charente, Charente-Maritime, Vendée et Deux-Svres.

La zone nord-est des Bouches-du-Rhône a même été placée sous des restrictions de niveau «crise», y compris une interdiction temporaire de toutes les formes de consommation non essentielles, les personnes n’étant autorisées à utiliser l’eau qu’à des fins telles que boire, se laver et nettoyage.

Le Pas-de-Calais, le Nord, le Calvados, l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan, le Cher, l’Indre, la Creuse, la Haute-Vienne et le Var sont également sous avertissement de sécheresse, ce qui signifie que des restrictions pourraient être imposées si les ressources en eau continuent de s’épuiser à un niveau excessif. taux non durable.

Une carte reflétant la zone exacte où les restrictions d’eau et les avertissements de sécheresse ont été introduits est disponible au ministère de la Transition écologique Propluvia. site Internet.

Si vous cliquez sur votre département, vous verrez une vue agrandie, ainsi qu’une liste de zones spécifiques où des restrictions de sécheresse ont été appliquées.

Votre préfecture aura plus d’informations sur la nature exacte des restrictions appliquées.

Par exemple, la préfecture des Bouches-du-Rhône dispose de détails sur les mesures actuellement mises en œuvre dans le cadre de ‘Politiques publiques’, ‘Environnement, risques naturels et technologiques’, ‘La sécheresse‘.

Comment fonctionnent les avertissements et les restrictions de sécheresse ?

Vigilance‘ (ou ‘avertissement’) est le niveau le plus bas de restriction à la sécheresse en France, et consiste à sensibiliser et à encourager les individus à réduire leur consommation d’eau.

Le niveau suivant est ‘alerte’ (‘alerte’), ce qui entraîne une réduction de la quantité d’eau pouvant être utilisée pour l’agriculture et pour l’arrosage des espaces verts tels que les terrains de golf.

Les résidents seront invités à réduire la quantité d’eau qu’ils utilisent pour remplir les piscines, laver les voitures et arroser leurs jardins, entre autres.

Ceci est suivi d’un ‘avertissement renforcé’ (‘alerte forcée‘), ce qui renforce les limitations ci-dessus et peut également entraîner l’interdiction temporaire de certaines utilisations.

Le dernier niveau de restriction est la « crise » (‘crise’), où l’eau ne peut être utilisée que pour des raisons essentielles telles que boire, cuisiner ou se laver.

En période de sécheresse, le ministère de l’agriculture peut décider de reconnaître l’état de « catastrophe agricole » et d’indemniser les agriculteurs jusqu’à 30 % de leurs cultures endommagées.

Article associé

Presque partout en France sera frappé par la sécheresse cet été

Les restrictions d’eau commencent dans certaines régions de France après un hiver sec

Roul Dennel

"Écrivain extrême. Passionné d'Internet. Passionné de télévision indépendant. Fan de nourriture diabolique. Introverti. Penseur hardcore. Future idole des adolescents. Expert en bacon."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.