CHRONOLOGIE-Le renouveau de la droite française de cinq décennies

La candidature de Marine Le Pen dimanche à la présidence française est l’aboutissement de cinq décennies d’ascension de l’extrême droite d’un mouvement marginal à l’une des forces politiques les plus puissantes du pays. Ce qui suit est une chronologie de la renaissance du mouvement.

1972 – Le parti d’extrême droite Front national (FN) est fondé avec l’ancien parachutiste Jean-Marie Le Pen comme président, mais rencontre peu de succès électoral dans ses premières années. 1986 – Le Front national remporte 35 des 577 sièges aux élections législatives.

1987 – Le Pen déclenche un tollé en qualifiant les chambres à gaz nazies de « détail historique ». Bien que la déclaration l’ait reconnu coupable d’avoir toléré des crimes contre l’humanité, il a continué à la répéter plusieurs fois dans les années qui ont suivi. 2002 – Candidat à la présidence au milieu d’une vague de criminalité, la campagne de Le Pen axée sur la loi et l’ordre résonne auprès des électeurs, le qualifiant pour un second tour en battant le Premier ministre socialiste Lionel Jospin dans l’une des plus grandes perturbations politiques de la France moderne.

Le titulaire Jacques Chirac a remporté un second mandat avec 82% des voix au second tour alors que les électeurs de gauche et de droite se sont massivement ralliés aux conservateurs pour détruire toute chance que Le Pen remporte la présidence. 2002 – Fille de Le Pen, Marine commence à jouer un rôle plus important sur le Front national.

Dans les années qui ont suivi, le parti a commencé à courtiser certains électeurs traditionnellement à gauche et a pris ses distances avec la ligne dure de son père. 2011 – Marine Le Pen est élue présidente du parti.

2012 – Le Pen se présente à la présidence pour la première fois, terminant troisième au premier tour de scrutin avec 18 % des voix. Sa nièce, Marion Maréchal, est députée au parlement FN. 2014 – Suite à la purge des membres du parti opposés à la ligne douce de Marine Le Pen, le FN remporte près d’un quart des voix aux élections européennes, devançant pour la première fois le Parti socialiste.

2015 – La direction du parti expulse Jean-Marie Le Pen après qu’elle ait mis en doute les efforts de sa fille pour « éliminer le diable » du parti et après qu’elle ait répété ses déclarations sur la chambre à gaz. Le FN a obtenu près de 28 % des suffrages au premier tour des élections régionales, devant les républicains conservateurs et les socialistes. Cependant, il n’a remporté le contrôle d’aucun territoire lors du prochain tour des élections.

2017 – Lors de sa deuxième élection présidentielle, Marine Le Pen se qualifie pour le second tour face à Emmanuel Macron avec 7,7 millions de voix au premier tour. Il a ensuite perdu contre Macron par seulement un tiers des voix au second tour. 2022 – Marion Maréchal, qui a quitté la politique après des affrontements répétés avec sa tante, revient pour soutenir le candidat rival de droite Eric Zemmour.

2022 – Lors de sa troisième élection présidentielle, Le Pen passe une nouvelle fois au second tour face à Macron avec 23 % des voix au premier tour. Les sondages suggèrent qu’il perdra à nouveau face à Macron, mais avec une marge beaucoup plus faible qu’en 2017.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.