Championnat des joueurs: Tommy Fleetwood partage la tête du TPC Sawgrass venteux en seconde période

Tommy Fleetwood veut être le premier Anglais à remporter le championnat des joueurs
-6 T Fleetwood (Royaume-Uni)*, T Hoge (États-Unis)* ; -5 J Niemann (Chi)*, K Mitchell (États-Unis)*, A Lahiri (Ind)*
Sélectionné :-3 B Watson (États-Unis), J Thomas (États-Unis), J Rahm (Espa)* ; -2 D Johnson (États-Unis), P Casey (Royaume-Uni)*, T Hatton (Royaume-Uni)* ; -1 V Hovland (Nor) *; Niveau R Knox (Sco)*, M Laird (Sco)* ; +2 R McIlroy (NI), S Scheffler (États-Unis); +4 C. Morikawa (États-Unis)
* indique que vous n’avez pas commencé ou terminé le deuxième tour

Des vents violents ont attisé la tempête qui avait ravagé le championnat des joueurs alors que le deuxième tour commençait enfin samedi au TPC Sawgrass en Floride.

Cependant, les vents ont fait des ravages sur le par trois 17 et le vert de l’île avec 29 balles frappant le lac, contre seulement quatre au cours des deux premiers jours.

L’Anglais Tommy Fleetwood avait joué trois trous au deuxième tour et continuait de partager la tête à six sous.

Rory McIlroy, le champion 2019, a terminé deux tours après avoir terminé deux tours.

Le Nord-Irlandais faisait partie des 47 joueurs qui devaient terminer leur premier tour lorsque les matchs ont repris à 12h00 (17h00 GMT) samedi après que les espoirs de jouer tôt le matin aient été balayés par un autre orage.

Et il fait face à une longue et anxieuse attente pour voir s’il fera la coupe à mi-chemin après avoir cardé deux 73 à un sur la normale. Le top 65 et le tirage au sort joueront les deux derniers tours et McIlroy est actuellement 84e.

« C’était brutal là-bas », a-t-il déclaré. « Partir sur les tees 17 et 18 et les garder au sec et aller de l’avant, c’est super. »

Lors de son dixième coup sûr le 17, McIlroy a déclaré qu’il avait frappé les sept fers sur 123 verges, expliquant que dans des conditions normales, il l’aurait frappé sur 185 verges.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait debout sur le tee, il a répondu: « En gros, le green est un gros gros jeu de fléchettes, et vous êtes comme, frappez n’importe où là-dedans. »

Sur ses espoirs de jouer les deux derniers tours, il a ajouté : « J’étais probablement à court d’un trou. Pour les 21 trous que j’ai joués aujourd’hui, j’étais un au-dessus de la normale, ce qui, je pense, est plutôt en forme. »

McIlroy a joué avec le champion en titre Justin Thomas, et l’Américain a accumulé un superbe 69 bogeys gratuits pour passer à trois sous pour le championnat. Personne n’a jamais remporté de titres de champion de joueur consécutifs.

Aucun Anglais n’a jamais remporté de titre non plus. La victoire de McIlroy il y a trois ans et celle de l’Ecossais Sandy Lyle en 1987 étaient les seules victoires d’un golfeur anglais.

Fleetwood est en position privilégiée pour poursuivre son incroyable premier tour 66 lorsqu’il reprend le deuxième tour à 08h15 heure locale dimanche.

Il a réussi un deuxième birdie et un troisième bogey avant la tombée de la nuit samedi.

Cependant, après avoir terminé son premier tour jeudi, il semble avoir raté les conditions les plus venteuses, avec des vents de 35 mph frappant la piste samedi qui devraient faiblir dimanche.

L’Américain Tom Hoge, qui a également marqué 66 jeudi pour rejoindre Fleetwood en tête, était l’un des 24 joueurs incapables de commencer leur deuxième tour samedi.

Bien que le premier tour ait duré 54 heures et 16 minutes, les organisateurs du tournoi sont « confiants » que le champion sera couronné lundi.

Les conditions venteuses rendent le 17 brutal

TPC Sawgrass célèbre son 40e anniversaire en tant que siège de l’événement phare PGA Tour de 20 millions de dollars (15,2 millions de livres sterling). Le Stadium Course a été construit spécifiquement pour accueillir ce tournoi et le 17e court de 136 verges a été le théâtre de nombreux drames au fil des ans.

Il avait été construit comme un amphithéâtre et flanqué sur trois côtés de grands monticules debout qui protégeaient les joueurs et rendaient difficile le jugement du vent.

Le champion de l’Open Collin Morikawa, qui a joué avec McIlroy, a eu du mal au premier tour, s’éloignant plusieurs fois de ses coups d’adolescent avant de tomber dans l’eau. Il l’a fait à nouveau au deuxième tour alors qu’il suivait une ouverture 73 avec 75 pour terminer quatre overs.

Le quadruple vainqueur majeur Brooks Koepka a éclaté de rire après avoir également trempé dans les deux tours. Le trou lui a coûté cinq coups samedi, avec un double bogey au premier tour et un triple au second. Il rentrerait chez lui après avoir signé pour un neuf sur 81.

« Je n’ai rien pu faire. J’ai été frappé par une rafale de vent. Vous avez attrapé la mauvaise rafale et tiré, la mauvaise rafale, vous avez marqué des points », a-t-il déclaré.

Et pensez à Sepp Straka. L’Autrichien était à un sur cinq sous lorsqu’il a pris le 17e tee. Il a quitté le terrain avec un tir, deux balles dans l’eau et quatre tirs manqués.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.