Champion olympique français tenant un balai

La France, championne OLYMPIQUE, a battu l’Allemagne, 25-16, 25-19, 19-25, 25-21, pour balayer l’étape de Quezon City de la Volleyball Nations League (VNL) dimanche au Smart Araneta Coliseum.

Mais en plus de ce balayage, c’est la convivialité et l’enthousiasme des Philippins pour le jeu qui ont ravi et émerveillé la numéro 3 mondiale, la France.

« C’est la première fois que je découvre les Philippines et c’est vraiment amusant de jouer ici. L’expérience a été formidable », a déclaré l’athlète olympique de Tokyo Stephen Boyer, qui a inscrit 16 points et six nuls lors de sa quatrième victoire sur le sol philippin. « Nous espérons inspirer les Philippins avec nos performances. »

Malgré des difficultés dans le troisième set, la France, qui n’a perdu que contre la Pologne No. Le World 1 lors de la semaine 1 du 12 juin dernier à Ottawa, au Canada, s’est stabilisé dans le quatrième set pour arracher une victoire importante à plus de 7 000 fans, qui est passée à plus de 10 000 plus tard.

« C’est toujours bien de gagner. Ce n’est pas la meilleure façon mais ça va. Nous avons dû recommencer dans le quatrième set et le plus important était de gagner. Nous allons nous reposer et voyager. Notre prochain arrêt est notre match au Japon et continuer notre voyage », a-t-il ajouté.

Le joueur le plus utile des Jeux olympiques de Tokyo, Earvin N ‘Gapeth, est revenu avec 18 points sur deux blocs, neuf récupérations et quatre réceptions après une pause d’un match contre les favoris du public, le Japon, alors que l’attaquant français a amélioré son meilleur record de la ligue à 7-1.

Le Japon, quant à lui, a remporté une victoire 25-21, 22-25, 25-18, 25-19 contre la Slovénie pour clôturer son passage à Quezon City avec un record de 3-1 également dimanche.

Le Slovène a rebondi des trous 17-22 dans le deuxième set avec une course de 8-0 qui s’est terminée par le puissant kill de Rok Mozic pour égaliser.

« Nous avons perdu par un set… nous n’avons pas attaqué », a déclaré Yuki Ishikawa par l’intermédiaire d’un interprète.

Le Japon, qui a perdu contre la France lors de la finale des Jeux olympiques de Tokyo en août dernier, a regroupé l’action derrière Ishikawa, Yuji Nishida et Kentaro Takahashi pour rentrer chez lui avec une fiche globale de 6-2.

« Le résultat était correct, nous avons obtenu les trois points », a déclaré Ishikawa, qui mène son équipe avec 21 points sur trois as, huit récupérations et sept réceptions.

Tatsu Otsuka a réussi 13 attaques décisives avec 10 réceptions et huit coups, tandis que Nishida a réussi deux as au service pour terminer avec 12 points avec huit coups et sept réceptions. Mozic mène la Slovénie avec 20 points dont deux blocs et six réceptions, Toncek Stern ajoute 16 points, tandis que le capitaine Tine Urnaut a 11 points, six réceptions et quatre récupérations.

La Slovénie a perdu contre l’Allemagne par 3-5 cartes dans un événement qui avait Mikasa, Ganten, Gerflor et Senoh comme sponsors mondiaux et fournisseurs mondiaux, PLDT Home comme partenaires de présentation, Rebisco, MG Philippines, TOP Speed ​​​​Insurance, Asics et Maynilad comme officiels sponsors, Havas Ortega, The Look Company, Summit Outdoor Media, Marketing Media Ventures, Strong Media Advertising Solutions. 91.5 Win Radio, Comité olympique philippin, Commission sportive philippine, Taguig City, Quezon City et F2 Logistics en tant que fournisseurs officiels.

Crédit image : Nonie Reyes

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.