Brûle des magasins « halal » en France, et la police explique : « attaque délibérée » | nouvelles politiques

Des inconnus ont incendié un magasin appartenant à des musulmans à Bonn Encounter, dans le sud-ouest de la France.

Le journal français La Debiche a rapporté que le magasin « casher » avait été incendié, tandis que les auteurs avaient peint une croix gammée – un symbole du nazisme – sur ses murs.

Le magasin, qui a ouvert ses portes en novembre, a été complètement endommagé de l’intérieur, mais aucun mort ni blessé n’a été signalé.

La police a déclaré qu’il s’agissait d’une « attaque délibérée » et a ouvert une enquête pour clarifier l’affaire.

Un responsable de la police a déclaré au journal : « La vérité criminelle ne fait aucun doute, mais l’enquête doit révéler s’il s’agit d’un acte extrémiste perpétré contre le commerce halal ».

3 personnes ont perdu leur emploi après l’incendie du magasin.

Mathilde Panau, chef du parti de gauche (Fierté française) à l’Assemblée nationale (Parlement), a réagi à l’incident via son compte Twitter.

« Un magasin a été vandalisé par un incendie criminel et peint de croix gammées », a-t-il déclaré, avant d’ajouter « la haine répétée des musulmans avec les mêmes politiques et les mêmes médias, nous ne laisserons pas cela se produire! »

« Terreur à la Rencontre de Beaune, un magasin a été incendié dans la nuit, et deux symboles nazis ont été peints sur la façade du bâtiment », a déclaré l’écrivain et homme politique français Thomas Portes.

« Cette attaque raciste est odieuse, et les auteurs doivent être sévèrement punis. C’est là que nous mènent les idées d’extrême droite », a-t-il ajouté.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.