Breeders’ Cup : Rocket Rodney se prépare à préparer Keeneland avec un voyage à Paris pour le Prix d’Arenburg le 1er septembre | Actualités des courses

George Scott ne ménage aucun effort avec Rocket Rodney, car tous les chemins mènent à un voyage à Keeneland et à la Breeders’ Cup en novembre.

Le fils rapide de Dandy Man a bien réussi sa carrière à ce jour, déjà deuxième dans une rénovation à chaud des Windsor Castle Stakes à Royal Ascot et vainqueur sur la liste des Sandown’s Dragon Stakes.

Ces deux performances de grande classe ont vu le jeune expulsé comme le favori au pair pour les Molecomb Stakes à Goodwood, où Rocket Rodney a une fois de plus annoncé sa nature de voyage régulière et son rythme vertigineux avant d’être agressé dans les dernières étapes par la pouliche infructueuse. Hannon, Trillio.

Scott travaille maintenant vers l’objectif de fin de saison de Rocket Rodney à la Breeders ‘Cup et voit un voyage dans la capitale française pour le Prix d’Arenburg à ParisLongchamp le 1er septembre comme l’endroit idéal pour enregistrer à la fois sa troisième victoire de la saison .. et faire acclimater son étoile constante aux surintendants itinérants.

« Il s’est bien sorti de la course de Goodwood », a déclaré Scott. « Environ un mois après son prochain départ anticipé, j’ai pu lui donner une semaine tranquille.

« J’ai hâte de remettre sa tête en avant et le Groupe Trois Prix d’Arenburg pourrait être l’endroit idéal.

« Mon plan est de me concentrer sur la Breeders’ Cup en novembre, donc le faire voyager ne lui fera certainement pas de mal avant qu’il ne parte en Amérique.

« Il est mentalement solide, mais l’expérience de l’emmener aux stands et sur le ferry pour Paris ne peut que nous aider si nous prévoyons d’aller à Keeneland plus tard dans l’année.

« Je pense que c’est aussi un cheval qui sera mieux tenu debout. A Goodwood, il a bien voyagé en course et était là pour se faire percuter par la pouliche de Richard Hannon, mais en même temps nous avons été battus équitablement et proprement le jour .

« C’est encore tôt avec ces chevaux et j’en apprends continuellement sur Rocket Rodney. Je suis convaincu qu’il est un cheval de première classe et j’ai hâte de savoir ce qui l’attend. »

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.