Beau chant de réprimande insultant le regretté footballeur Sala

Nice a condamné « dans le sens le plus fort possible » les chants chantés mercredi par des supporters se moquant d’Emiliano Sala, le footballeur argentin décédé dans un accident d’avion en 2019 alors qu’il se rendait au Pays de Galles pour rejoindre Cardiff City depuis Nantes.

« Le club ne reconnaît pas ses valeurs ni les valeurs de toute la famille rouge et noire dans cette provocation impensable et ignoble de sa minorité de supporters »,

lire la déclaration après la victoire 4-2 de Nice sur Saint-Etienne en Ligue 1.

« Nice envoie son soutien à la famille et aux amis d’Emiliano Sala. »

Sala, 28 ans, et le pilote David Ibbotson, 59 ans, sont morts lorsque le monomoteur Piper Malibu dans lequel ils voyageaient s’est écrasé dans la Manche en route de Nantes, au nord-ouest de la France, à Cardiff.

L’attaquant avait signé pour Cardiff City, alors en Premier League, pour un record du club de 15 millions de livres sterling (18 millions d’euros, 19 millions de dollars) = (environ 309 millions de rands) de Nantes en janvier 2019.

À LIRE AUSSI: Un homme arrêté pour vol qualifié au State Museum

SALA’ NE SAIT PAS BIEN NAGER

« C’est un Argentin qui ne sait pas bien nager, Emiliano sous l’eau. »

certains supporters chantaient à la neuvième minute, alors que les supporters nantais rendaient hommage à leur ancien attaquant. Nice s’est incliné samedi en finale de la Coupe de France 1-0 face à Nantes.

« Je n’ai pas de mots pour décrire ce que nous avons entendu. De retour dans les vestiaires, pas de cris, pas d’excitation… mais des surprises », a déclaré l’entraîneur niçois Christophe Galtier.

« On entend beaucoup de choses dans le stade de foot. Mais voilà, d’où vient l’humiliation d’un footballeur mort. Qu’ils restent chez eux avec leurs bouteilles et leurs insultes.

« Si c’est notre société, nous sommes en difficulté. »

Ce fut une belle soirée pour Nice, qui remonte à la quatrième place et à deux points de Monaco pour la troisième place de la Ligue des champions.

LIRE AUSSI : Les victimes de l’effondrement d’un condo en Floride atteignent un règlement de 997 millions de dollars

Saint-Etienne menait 2-0 à la mi-temps grâce à des buts de Denis Bouanga et Zaydou Youssouf, mais Nice renversait la vapeur avec une frappe de Melvin Bard et deux buts d’Andy Delort avant que Hicham Boudaoui ne scelle le retour.

Saint-Etienne reste en barrage de relégation avec deux matchs à jouer.

Rennes a chuté à la cinquième place après avoir perdu 2-1 à Nantes malgré sa prise de tête grâce à Flavien Tait. Kalifa Coulibaly a égalisé pour Nantes et Nicolas Pallois, porteur aux funérailles de Sala, a marqué le but vainqueur.

© Agence France-Presse

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.