AXA lance une offre pour accroître la résilience climatique des forêts et de la biodiversité en France

AXA s’est associé à des groupes environnementaux et agricoles dans une nouvelle initiative visant à étudier l’impact du changement climatique et de la perte de biodiversité sur des centaines d’hectares de forêt appartenant au géant français de l’assurance et de l’investissement, dans le but de développer de nouvelles solutions pour restaurer les forêts dégradées et accroître la résilience de leur climat.

Annoncé hier, le programme triennal « AXA Forests for Good » sera mis en œuvre sur 600 des 15 000 hectares de forêt de l’entreprise française et sera géré par sa filiale d’investissement AXA Investment Management.

Il envisage de travailler sur le projet avec un consortium d’experts environnementaux, sociaux, techniques et pédagogiques mené par Reforest’Action, composé de France Nature Environnement (FNE), Inrae, Jura Nature Environnement, AgroParisTech et Société Alpine de Protection de la Nature- Environnement Naturel France Hautes-Alpes (SAPN-FNE).

Stéphane Hallaire, président et fondateur de Reforest’Action, a déclaré qu’il était essentiel de poursuivre les recherches sur la résilience des forêts – comme l’ont souligné les sécheresses et les incendies à travers la France et une grande partie de l’Europe à l’été 2022, qui, selon lui, «rappellent à quel point notre forêt les écosystèmes sont touchés. » changement climatique ».

« Compte tenu du niveau de menace croissant, en plus des maladies et des insectes qui attaquent les arbres, il est important de promouvoir une meilleure compréhension de ces problèmes sur le terrain et de restaurer des forêts diversifiées mieux adaptées aux climats futurs », a-t-il déclaré.

Le projet « AXA Forests for Good » a plusieurs objectifs principaux : étudier l’impact du réchauffement climatique et de l’utilisation artificielle des terres sur la perte de biodiversité à travers une série de tests forestiers trimestriels ; tester et tester des options de restauration forestière qui valorisent les essences forestières offrant de multiples fonctions telles que la capture du carbone, la biodiversité et la production de biomatériaux ; et d’élaborer des recommandations plus larges pour la protection des forêts à l’intention des entreprises et des décideurs.

Les pratiques réussies développées dans le cadre de ce programme seront ensuite partagées et appliquées à un niveau plus large dans toute l’Europe par le biais des secteurs forestiers privé et public, a déclaré AXA.

Cette initiative fait suite à l’engagement pris l’année dernière par AXA d’investir 1,5 milliard d’euros dans des projets de gestion durable des forêts.

« C’est une nouvelle étape importante dans notre engagement à protéger les écosystèmes forestiers, dans la continuité de nos actions dans ce domaine en 2013 contre l’exploitation non durable du palmier à huile et d’ici 2021 pour une gestion durable des forêts », Ulrike Decoene, responsable de la communication, de la marque et d’AXA durabilité. « Ce programme s’inscrit également dans notre stratégie globale de lutte contre le réchauffement climatique et de préservation de la biodiversité.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.