Avant-première de Monaco : « Nous allons faire des affaires » dit Weah

Lille a lutté avec le poids de la couronne française qu’ils ont remportée de manière spectaculaire la saison dernière, et aborde le troisième match final de la saison à la dixième place sans rien jouer. L’équipe de Jocelyn Gourvennec a 51 points après 35 matchs – aucun des champions en titre n’a eu une pire forme à ce stade de la saison – et si Lille perd, ils affronteront Montpellier en 2012/13 en tant que tenants du titre avec le total le plus bas après 36 top -jeux de vol.

Le LOSC a perdu trois de ses quatre derniers matches de championnat, dont une défaite 3-0 contre Troyes le week-end dernier, mais Weah est convaincu que lui et ses coéquipiers peuvent arrêter l’impressionnant élan de Monaco.

REGARDER: Lille s’effondre à Troyes

« Nous savons tous que la saison ne s’est pas déroulée comme prévu ou comme nous le souhaitions, mais nous avons avancé. Notre seule pensée est le match contre Monaco », a déclaré l’attaquant de l’USMNT. « On a fait une bonne semaine d’entraînement, c’est à nous de faire le boulot. »

La défaite en Champagne la semaine dernière a coûté plus que trois points. Renato Sanches et Burak Yilmaz ont tous deux été expulsés et purgent des suspensions cette semaine. Xeka (cheville) reste à l’écart malgré la disponibilité d’Amadou Onana après avoir raté le match de dimanche en raison d’une blessure au genou alors que Lille cherche à prolonger sa séquence sans défaite contre Monaco à quatre rencontres de championnat et à faire sourire ses fans.

« C’est difficile pour tout le monde. Le staff, les joueurs, les supporters. Nous avons besoin d’eux et ils ont besoin de nous. Partager les moments difficiles et les bons moments, c’est ce qui fait une famille, un club solide. Nous n’aimons pas perdre. Si tout le monde aime ça. derrière nous, ça ne peut que nous aider », a-t-il expliqué.

« Monaco a très bien joué et a gagné le match. Le but est de faire quelque chose contre eux. Nous devons nous serrer les coudes, jouer en famille, ensemble. Jouer devant nos supporters devrait nous donner de la force. Il manque des joueurs, mais ceux qui restent sont de bons joueurs. . Nous ferons cette affaire. »

Il est peu probable que Monaco ait beaucoup de soutien pour les voyages au Stade Pierre Mauroy, mais ceux qui font le très long voyage presque aussi longtemps que la France le feront avec des raisons légitimes d’optimisme. Les hommes de Philippe Clément ont remporté leurs sept derniers matches de championnat – les meilleures performances dans les cinq meilleures ligues européennes – pour égaliser les points avec Rennes, troisième, et se donner un réel espoir de se qualifier pour l’UEFA Champions League la saison prochaine.

« C’est difficile de ne pas penser au rythme, car tout le monde parle de cette fin de saison passionnante », a déclaré le milieu de terrain Aurélien Tchouameni, qui a raté la victoire 2-0 du week-end dernier sur Angers en raison d’une suspension mais reviendra dans le onze de départ dans le nord. France. .

REGARDER: Monaco remporte sept incroyables victoires

« Nous avons trois matchs difficiles à jouer, nous ferons donc de notre mieux pour obtenir le plus de points possible. Pour l’instant, le plus important, c’est le match lillois. Nous devons reproduire les normes de rendement que nous avons. présentés ces dernières semaines. On se concentre juste sur nous-mêmes. »

Clément est privé de Krépin Diatta et de Cesc Fabregas, mais dispose par ailleurs d’un effectif complet. Alexander Nübel a gardé 11 draps propres cette saison – seul Walter Benitez (14 ans) de Nice a fait mieux – et le coach monégasque craint que son gardien ne soit plus occupé que ne le suggère la forme récente du duo.

« Je n’aime pas vraiment jouer contre une équipe quand elle a été battue, car elle veut toujours faire amende honorable », a déclaré Clément, dont l’équipe ne vise qu’une quatrième défaite à domicile cette saison à Lille. « Ils voudront réagir, à commencer par l’entraîneur, qui aura les joueurs prêts pour ça, donc je me méfie d’eux. »

Possibilités d’équipe

Lille : Jardim – Celik, Fonte (c), Botman, Gudmunsson – Zhegrova, André, Onana, Bamba – Weah, David

Monégasque : Nübel – Vanderson, Disasi, Badiaschile, Henrique – Y.Fofana, Tchouaméni – Diop, Volland, Golovin – Ben Yedder (c)

>> FOCUS : Monaco peut-il garder Tchouameni ?

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.