Au Monde : Emmanuel Macron tente de gérer l’humiliation diplomatique causée par Vladimir Poutine

Publié dans: Dernière mise à jour:

Le développement de la crise ukrainienne et son impact sur l’Europe et le monde occidental, ainsi que la campagne électorale présidentielle en France figurent parmi les sujets les plus importants traités par le journal français publié le mercredi 23 février 2022.

L’économie française est-elle affectée par les sanctions contre la Russie ?

Le journal La Croix décrit l’Ukraine comme la seule et unique.Malgré la solidarité de l’Occident avec le pays, le président ukrainien se retrouve seul face au puissant voisin russe, et le politologue Antoine Arjakovsky estime que les pays occidentaux ont commencé à prendre conscience des enjeux de la civilisation. et l’histoire dans le conflit.

Dans les coulisses du couloir diplomatique, les États-Unis et certains de leurs alliés estiment qu’il vaut mieux que Kiev renonce à son désir d’adhérer à l’OTAN comme solution pratique temporaire pour éviter une autre éventuelle décision de Vladimir Poutine.

Le journal Le Parisien s’est interrogé sur le sort des entreprises françaises après les développements dangereux de la crise ukrainienne, en particulier des entreprises qui ont beaucoup à voir avec la Russie, car l’économie française risque d’être affectée également par les sanctions européennes et internationales qui seront imposé. imposée à Moscou en raison des restrictions sur les échanges commerciaux qui résulteraient des sanctions.

Emmanuel Macron tente de gérer l’humiliation diplomatique causée par Vladimir Poutine… Titre principal Le Monde

Le journal Le Monde titrait l’un de ses articles : Après des mois de tensions diplomatiques sur l’Ukraine, Vladimir Poutine a choisi d’attaquer, et le journal considère que l’initiative prise par Vladimir Poutine marque la fin d’un processus diplomatique entamé il y a huit ans avec Minsk accord. . , et de là ont disparu tous les espoirs d’un règlement politique et pacifique de ce conflit.

Dans un autre article, Claire Gatineau écrit que la déception infligée au président français après la décision de la Russie sur l’Ukraine a inquiété le gouvernement et les partisans de Macron à moins de cinquante jours de l’élection présidentielle.

Quant à l’opposition française, la trahison de Poutine envers les efforts diplomatiques de Macron est considérée comme la preuve de l’échec de Macron à servir de médiateur dans cette crise internationale, en particulier lorsqu’il tente d’exploiter cette crise à des fins électorales, selon l’opposition politique.

Eric Zemmour en entretien exclusif avec Le Figaro : Cette élection est notre dernière chance

Le candidat d’extrême droite et chef de file du Parti de la relance française a déclaré vouloir tourner la troisième page de l’histoire de la Ve République, étant donné qu’il était pragmatique et n’appartenait à aucune école.

Zemmour croyait que les premiers problèmes économiques en France étaient les impôts et les taxes, ajoutant qu’il voulait unir la classe populaire et la bourgeoisie nationale. C’était le seul moyen d’unifier la France puis de prendre le relais, comme il le disait.

Zemmour considère que la confrontation entre lui et Macron est une confrontation claire de leur vision de la France, étant donné que les idées et la vision de Macron de la culture, des racines et de l’histoire française conduiront à l’islamisation du pays. Zemmour explique qu’il est un homme républicain, mais il s’en tient au fait que la république française est fondée sur l’histoire française et respecte les fondements français.

Recherche de signatures obligatoires pour se présenter à la course électorale.Mission d’urgence de Marine Le Pen et précisions dans le journal Le Parisien

Le journal a rapporté que le candidat qui a obtenu 10,6 millions de voix au second tour de l’élection présidentielle française en 2017, a menacé aujourd’hui de ne pas se présenter à la course électorale, et la raison en était qu’il n’a pas obtenu la signature obligatoire pour se présenter à cette élection . course.

Ces signatures doivent atteindre cinq cents pour que le candidat se présente officiellement aux élections, et ces signatures sont obtenues auprès des représentants et des maires. Il semblerait que Marine Le Pen peine cette fois à récolter des signatures, allant jusqu’à déclarer mardi avoir suspendu sa campagne pour se consacrer à récolter plus de 100 signatures supplémentaires d’ici la fin de la première semaine du mois prochain, faute de quoi il n’aurait pas reçu sa lettre de nomination pour les prochaines élections, que Le Pen et d’autres politiciens français considèrent comme une menace pour la démocratie.

Détérioration de la situation et des droits des minorités religieuses en Inde… Le journal La Croix enquête

Le journal La Croix rapporte que depuis 2002, des dizaines de musulmans ont été exécutés par des extrémistes hindous, sous prétexte qu’ils s’en prenaient à des vaches sacrées pour l’hindouisme. Des lois visant les minorités religieuses ont été adoptées dans divers États du pays, atteignant le point de criminaliser les hommes musulmans et chrétiens qui souhaitent épouser des femmes hindoues.

Irfan Enginir, directeur du Centre d’étude de la société et de la laïcité, a déclaré que les brigades extrémistes hindoues se sont donné le droit d’attaquer les musulmans et de les marginaliser économiquement, culturellement et socialement, depuis la réélection de Modi en 2019.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.