ASF Allemagne : le virus atteint les fermes de plein air du sud

La peste porcine africaine a été trouvée dans le district d’Emmendingen, dans une ferme d’engraissement près de la frontière avec la France. – Photo : Henk Riswick

Dans un autre développement inattendu, le virus de la peste porcine africaine (PPA) est maintenant apparu dans une petite ferme porcine en plein air du Land de Bade-Wurtemberg, dans le sud de l’Allemagne.

Laboratoire de référence allemand Institut Friedrich-Loeffler (FLI) a confirmé l’épidémie le jeudi 26 maie. La peste a été découverte près de Forchheim, dans le district d’Emmendingen. La peste a également été confirmée par le monde Organisation de la santé animale (OIE). Lors d’une conférence de presse, le ministre d’État Peter Hauk chargé des affaires rurales et de la protection des consommateurs a déclaré qu’entre le 19 et le 25 mai, 16 des 35 porcs de finition étaient morts.

Au début, on pensait qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec l’alimentation, après quoi 2 porcs ont été testés. Dès que le diagnostic de PPA a été partagé, tous les animaux ont été abattus.

Proche de la France

Emmendingen est située relativement près de la ville de Fribourg ainsi que de la frontière avec la France. Le ministre Hauk n’avait rien à dire sur la façon dont le virus s’est retrouvé dans le Land de Bade-Wurtemberg. Selon le titre agricole allemand Top agraire la ferme est « modèle », avec une biosécurité stricte, des doubles clôtures et des vannes sanitaires. Il a indiqué que le comportement humain était la cause la plus probable. Le séquençage des gènes par FLI fournira davantage de clarté sur l’origine du virus.

Deux zones ont été créées autour de la ferme de la peste – une avec un rayon de 3 km et une avec un rayon de 10 km ; ils seront en place à partir du 27 mai et s’étendront jusqu’à la frontière avec la France. Dans la zone à risque immédiat, il y a 2 autres exploitations avec un total de 316 porcs et dans la zone plus large, il y a 56 exploitations qui ont un total de 700 porcs. Dans cette zone restreinte, il y a un verrouillage, ce qui signifie que les porcs ne peuvent pas être déplacés d’une ferme à une autre, ce qui s’applique également aux produits animaux tels que les porcs ou le fumier.

Problème de temps

Un porte-parole de Ministère allemand de l’agriculture a déclaré à l’agence de presse allemande DPA que ce n’était qu’une question de temps avant que l’ASF n’atteigne le Bade-Wurtemberg, l’État s’était préparé à l’épidémie. Il a déclaré: « Jusqu’à présent, rien n’indique que la peste se soit également propagée aux sangliers. »

Il convient de mentionner le cluster ASF le plus proche de la zone de crise actuelle : il s’agit de la zone épidémique du sud de la Belgique, à environ 210 km à vol d’oiseau. Il semble cependant très peu probable que cette nouvelle épidémie soit liée de quelque manière que ce soit au cluster belge, car la Belgique a été officiellement déclarée exempte de peste porcine africaine en novembre 2020. Il serait illogique de penser que le virus pourrait passer sous le radar pendant 1,5 ans. . à travers la France.

ter Beek

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.