Apprenez de la France à gérer l’échec, déclare Ashwini Vaishnaw aux startups indiennes

Opinion exprimée par Homme d’affaire les contributeurs sont les leurs.

Vous lisez Entrepreneur India, une franchise internationale d’Entrepreneur Media.

Ashwini Vaishnaw, ministre de l’Union pour l’informatique et les télécommunications, a déclaré que les startups indiennes devraient adopter une façon de penser française pour faire face à l’échec, ce qui les aidera à développer des produits solides. Il a pris la parole lors de l’inauguration du pavillon de l’Inde à Vivatech, un salon technologique.



Ashwini Vaishnaw .Twitter handle

« Une chose que vous devez retenir de la France, c’est la façon de penser. Cette façon de penser enseigne essentiellement comment se préparer aux cas d’échec. Nous pensons toujours aux cas d’utilisation. Qu’est-ce qui peut échouer, quoi d’autre peut échouer ? Si vous l’étudiez, alors votre produit sera très solide », a déclaré le ministre des Finances.

Décrivant le développement exponentiel de l’écosystème des startups en Inde, Vaishnaw a déclaré que l’échelle que l’Inde a à offrir n’est pas disponible dans d’autres parties du monde. Dans ses mots, « Si vous regardez de nombreux programmes gouvernementaux, sous la direction du premier ministre, de nombreux programmes gouvernementaux sont actuellement nés numériques. UPI est un exemple très classique. Le prochain exemple, qui pourrait être aussi grand que l’UPI ou peut-être plus grand, est la mission de santé. »

Il a ajouté que de nombreuses startups ont commencé à se connecter avec la mission nationale de santé. Environ 65 startups indiennes participent à Vivatech 2022 avec le soutien du gouvernement.

Faisant écho à la même chose, le directeur de la mission d’innovation d’Atal, Chintan Vaishnav, a déclaré dans un reportage cité comme disant : « L’écosystème des startups de l’Inde s’est développé très rapidement. Il a innové à un rythme rapide et nous avons maintenant plus de 100 licornes reflétant son ampleur. et l’échelle. reconnaissance de l’écosystème indien. Notre objectif de participer à Vivatech est de montrer que les startups indiennes résolvent des problèmes mondiaux et innovent pour le monde.

Le ministre des Finances s’est également félicité de la sélection de l’Inde comme « Pays de l’année » lors de la conférence européenne des startups, Vivatech. Il a déclaré : « C’est un grand honneur pour l’Inde d’être reconnue comme le pays de l’année à Vivatech 2022. C’est grâce à la contribution des startups indiennes au monde que nous nous sommes lancés dans ce voyage passionnant. Un parcours qui, si l’on combine un milliard de smartphones, de comptes bancaires et d’identités numériques, la solution qui résulte de cette combinaison est unique. Nulle part au monde vous ne trouverez le niveau d’énergie que nous avons parmi les jeunes esprits de ce pays. »

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.