Affrontements entre policiers français et supporters algériens sur les Champs Elysées

Des affrontements ont éclaté entre la police française et des supporters algériens à proximité des Champs-Élysées dans la capitale française, Paris, après que les supporters de football ont insisté pour descendre dans la rue pour exprimer leur joie face à la victoire de l’équipe algérienne de football en Coupe d’Arabie au Qatar. aujourd’hui, après la victoire des Desert Foxes sur la Tunisie en finale.

Et la police française avait annoncé une interdiction aux fans de descendre dans les rues de Paris pour célébrer après une journée de vandalisme la semaine précédente.

Et la police française a imposé une intensification de la sécurité dans la capitale, Paris, près des Champs Elysées et des rues et places qui y mènent, et des affrontements ont eu lieu entre les masses et la police.

Les autorités françaises ont interdit aux supporters algériens de se rendre sur les Champs Elysées pour avoir commis des infractions l’avant-dernier samedi après la victoire sur le Maroc. Conformément à une décision du préfet de police de Paris, Didier Lalimant, il a pris un arrêté interdisant aux amateurs de renard de pénétrer dans les abords des Champs-Elysées, comprenant notamment les secteurs de la place de la Porte Maillot, de l’avenue des Ternes et de la place de Piazza della Concordia et Via Victor Hugo. Avenue Victor-Hugo ».

La décision d’interdire les célébrations comprenait l’empêchement des manifestations et des célébrations par les masses algériennes du mercredi 15 décembre à partir de 16h00 au jeudi 15 décembre à 01h00.

Les autorités françaises avaient ordonné de sévères renforts policiers pour faire appliquer le décret, qui stipule qu' »il est interdit d’avoir ou d’agir comme de telles personnes qui prétendent acclamer et célébrer la victoire des équipes de football d’Algérie, d’Egypte, du Qatar et de Tunisie ».

L’arrêté provincial précise : « Les événements survenus sur les Champs-Elysées le samedi 11 décembre 2021, lors du match entre le Maroc et l’Algérie, où 200 supporters algériens se sont rassemblés en haut des Champs-Elysées, près de l’entrée de Friedland, du la gare Charles de Gaulle-Etoile, où ils ont envahi les voies de circulation portant des drapeaux algériens et envoyé des balles, des grenades fumigènes et des mortiers à la police.

La décision stipulait : « Étant donné que les supporters algériens se sont réunis dans le même secteur, le 14 juillet 2019, et après avoir remporté 2-1 en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations contre le Nigeria, à cette occasion de nombreux injures, insultes et également commis des pillages. Des violences contre les forces de l’ordre, qui ont entraîné l’arrestation de 123 personnes, dont 116 en garde à vue, dont 20 ont été déférées devant un juge d’instruction avec deux peines de prison et neuf citations à comparaître.

L’équipe algérienne a obtenu le premier titre arabe de son histoire, après avoir réussi à battre son homologue tunisienne, avec deux buts à zéro après la prolongation.

L’Algérie a remporté la Coupe d’Arabie 2021 après avoir battu son homologue tunisien 2-0 lors du match qui s’est déroulé entre eux au stade Al Bayt en finale de la Ligue arabe.

Le titre est le premier de l’histoire de la participation de l’Algérie, après avoir participé aux éditions 1988 et 1989, au cours desquelles elle a été éliminée de la phase de poules.

Lire aussi : Le président algérien félicite son pays pour sa victoire en Coupe d’Arabie

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.