« Acquisition du Maroc » du lycée technique le plus célèbre de France

Les étudiants marocains réussissent brillamment le concours d’entrée dans le plus célèbre lycée technique français, dans une scène devenue familière ces dernières années, qui a retenu l’attention du journal « Le Figaro », qui lui a consacré un article dans lequel il saluait « l’honorable » Niveau marocain en mathématiques.

Niveau incroyable en maths

« L’excellence en mathématiques est la compétence la plus importante sur laquelle nous nous concentrons dans le concours pour entrer dans notre programme académique, et les résultats montrent que les niveaux marocains dans cette matière sont exceptionnels, en plus de la physique », a souligné le directeur des relations internationales à l’École polytechnique. School, Gael Lukov, dans une déclaration à « Sky News » Arabic ».

L’École polytechnique est considérée comme l’une des écoles les plus attractives pour les Marocains, puisqu’elle a admis cette année environ 110 étudiants marocains en ingénierie, un nombre record grâce auquel les étudiants marocains se sont classés premiers en termes de nombre d’étrangers admis en ingénierie.

Issam Tawil, étudiant de troisième année à l’École polytechnique, ne voit pas cette différence comme « un produit du hasard ou d’un génie et d’une intelligence innés. C’est plutôt le résultat d’un long chemin de travail acharné et de persévérance ».

S’adressant à Sky News Arabia, il a déclaré: « Les objectifs doivent être fixés dans la vie et s’efforcer de les atteindre, quelles que soient les circonstances sociales et culturelles. C’est une question de travail acharné et le secret du succès. »

Issam Tawil est diplômé du département préparatoire en France avant de rejoindre l’école Polytechnique. Cependant, aujourd’hui, et contrairement aux années précédentes, la section préparatoire du Maroc fournit le plus grand nombre d’élèves aux écoles techniques et commerciales de France.

Il s’agit d’une proposition approuvée par le directeur des relations internationales de l’École polytechnique qui précise : « La plupart des personnes admises en ingénierie à l’École polytechnique passent par la section préparatoire. Ces dernières années, nous avons constaté que le nombre de Marocains venant de l’École polytechnique La prépa marocaine est modérée, améliorée, contrairement aux années précédentes où la plupart d’entre eux passaient les prépa françaises.

Le journal « Le Figaro » souligne que le Maroc compte une vingtaine d’établissements qui proposent 19 classes préparatoires scientifiques, qui sont considérées comme des « notes ».

De son côté, Omar Bennouna, étudiant en troisième année à l’Ecole polytechnique, trouve que le cursus de mathématiques au Maroc est plus informatif et détaillé que le cursus français, mais il ne nie pas à Sky News Arabia qu’il faut être « persévérant et travailler ». régulièrement pour rester à un bon niveau.” bon quand Inscription dans les lycées en France.

Échelle mathématique..sociale pour le Maroc

La même excellence est relevée par les Marocains de CentraleSupélec à Paris : la classe d’ingénieurs compte cette année plus de 50 Marocains parmi les 250 étudiants de cette spécialité.

C’est un « chiffre significatif », selon le directeur général adjoint des écoles de Paris, Philippe Dufork, qui a expliqué à « Sky News Arabia » que les Marocains constituent le premier pourcentage des étudiants étrangers admis chaque année.

Dufrock qualifie l’ingéniosité des Marocains et leur maîtrise de toutes les conséquences des mathématiques de « paix sociale » pour eux.

Il a ajouté : « Lors de mon séjour au Maroc, suite à l’ouverture de l’antenne de l’école centrale de Casablanca en 2015, il m’est apparu clairement que les Marocains sont très intéressés par les mathématiques de toutes les classes sociales, surtout que le diplôme obtenu dans un lycée français est synonyme d’une belle carrière réussie dans leur pays, tel est le témoignage important obtenu par les diplômés de ces institutions qui sont revenus au Maroc à travers l’histoire, tant en politique qu’en entrepreneuriat.

Excellent aux Olympiades de mathématiques

Outre leur éclat dans les écoles techniques françaises, les élèves marocains ont également remporté des concours internationaux et régionaux en mathématiques.

Au début de l’année académique en cours, Issam Tawil et Ayman El Shagrawi, deux étudiants polytechniques marocains, ont remporté des médailles d’or à l’Olympiade mathématique internationale, surpassant les étudiants d’universités de Russie, d’Angleterre, de Chine, d’Indonésie et d’autres.

Concernant les avantages de cette compétition sportive annuelle pour les élèves de moins de 23 ans, Issam Tawil a déclaré que « L’Olympiade prend la logique de l’apprentissage de l’élève par souci de moyenne, l’encourage à comprendre et à analyser l’information de manière innovante, et le pousse à continuer à rechercher l’excellence. « .

Ce sacre international intervient trois mois après que l’équipe marocaine a remporté une médaille d’or aux Olympiades mathématiques africaines 2021, organisées par la Tunisie à distance fin mai.

L’équipe marocaine – composée de 3 filles et 3 garçons – a terminé première, devant l’Afrique du Sud et la Tunisie, tandis que l’étudiante marocaine Aya Akrogout a été couronnée « Reine des mathématiques africaines ».

Cohésion, solidarité et esprit d’équipe

D’autre part, les étudiants marocains sont actifs dans le travail associatif, où certains d’entre eux essaient de promouvoir les mathématiques et d’inciter les étudiants et étudiantes à y exceller.

C’est le cas de l’association « Mathématiques Marocaines », qui a été fondée en 2016 par des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique.

« L’objectif de son établissement est de former des étudiants marocains à participer aux Jeux olympiques et à obtenir les meilleurs résultats au niveau international. Aujourd’hui, notre travail a avancé, et nous encadrons et donnons des cours de soutien aux élèves du baccalauréat », explique Omar Bennouna, membre du bureau de l’association, qui prépare avec un groupe de camarades de classe la publication d’un livre électronique de mathématiques. , ouvert aux élèves pour les préparer au concours d’entrée à l’École polytechnique, contient tous les éléments et explications nécessaires pour réussir l’examen de mathématiques.

Le directeur des relations internationales de l’Ecole polytechnique témoigne que les étudiants marocains présentent un parcours académique remarquable et distingué.

Et il a conclu son discours : « Je les vois comme des jeunes qui s’intègrent vite, ce sont des exemples à suivre dans la cohésion, la solidarité, l’esprit d’équipe et l’adaptation au côté militaire de l’école. »

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.