ABB dirige le projet de la plus grande solution électrique terre-navire de France

La société technologique suisse ABB a été sélectionnée pour diriger un consortium qui fournit des connexions électriques terre-navire pour les ferries et les croisières au port de Toulon, qui serait le premier port méditerranéen à alimenter l’ensemble de ses quais.

On estime que le port gère plus de 1,6 million de passagers de traversiers et de croisières par an avec environ 1 300 escales annuelles de navires.

Ce port est également le centre de “Escale sans fumée” prévu par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Région Sud PACA), qui vise à électrifier les quais de Toulon, Marseille et Nice pour permettre aux navires de rester zéro émission.

Aujourd’hui, dans le cadre d’une étape portuaire clé de ses efforts de développement durable, ABB dirige un consortium sélectionné pour gérer et mettre en œuvre un projet clé en main de connexion électrique terre-navire, permettant aux navires d’éteindre les générateurs diesel pendant les escales.

Dans le cadre du projet, ABB fournira une solution capable de fournir suffisamment d’énergie pour répondre aux besoins de trois ferries faisant escale simultanément, ou d’un navire de croisière.

Le navire aura la possibilité d’une connexion électrique 50 ou 60Hz. Dans le cadre du groupement, Eiffage Construction réalisera les travaux de génie civil et Fauché se chargera de l’installation et du raccordement des équipements.

Grâce à une conception réalisée par la Métropole Toulon Provence Méditerranée, les systèmes mis en œuvre avec des équipements ABB auront la capacité d’ajuster automatiquement le mix énergétique pour alimenter les navires via le réseau électrique local, avec de l’énergie solaire générée à partir d’abris photovoltaïques, ainsi que des systèmes de stockage d’énergie fabriqués à partir de batterie au lithium.

Ce système permettra de lisser les pointes de consommation tout en permettant de stocker l’excédent de production d’énergie solaire. Il pourra également utiliser d’autres sources d’énergie renouvelables telles que les piles à combustible, lorsqu’elles seront disponibles.

Basé sur Hubert Falcoprésident de la Métropole Toulon Provence Méditerranée, Toulon a été le premier port méditerranéen à alimenter en électricité l’ensemble de ses jetées.

« La connexion électrique de la terre aux navires éliminera plus de 80 % des émissions polluantes. Il permettra également d’économiser 9 000 heures de navigation fonctionnant au diesel chaque année. Pour l’activité ferry de la seule ville de Toulon, cela se traduit par une réduction des émissions de soufre équivalente à 50 000 voitures par an »Falco a expliqué.

« Techniquement, le projet développe un nouveau réseau électrique intelligent qui utilise la technologie numérique pour gérer le flux d’énergie provenant de plusieurs sources interconnectées. Les infrastructures permettent d’optimiser l’efficacité énergétique globale tout en limitant l’empreinte carbone », a dit Frédéric Mestierconcepteur et directeur technique du projet de centrale électrique de la Métropole Toulon Provence Méditerranée.

Inscrivez-vous à l’exposition et à la conférence sur l’énergie offshore :

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.