A signé des milliards de dollars de contrats saoudiens-français-européens en marge de la visite de Macron

La société européenne « Airbus » a signé un accord pour la vente de 26 hélicoptères civils à une société saoudienne, tandis que la société française « Volia » a signé un contrat pour la gestion des services d’eau potable à Riyad, ont annoncé samedi les deux groupes en marge d’une visite française. Le président Emmanuel Macron en Arabie saoudite.

Airbus a annoncé dans un communiqué que, suite à la signature d’un accord pour la vente de 12 hélicoptères militaires Caracal aux Emirats Arabes Unis, un contrat a été signé samedi à Djeddah pour la vente de 26 hélicoptères, dont 20 H145 et 6 modèles H160, à l’Arabie saoudite. Compagnie d’hélicoptères. La valeur de l’accord n’a pas été divulguée.

The Helicopter Company a été fondée en 2018, à l’initiative du Fonds d’investissement public saoudien, dans le contexte de l’économie diversifiée du Royaume et en réponse à « une demande croissante pour le tourisme de luxe et les services de transport aérien ». Il était à l’origine utilisé par dix hélicoptères légers « H125 Ikoroi ».

Samedi, Saudi Arabian Airlines a annoncé avoir signé un accord avec le français CFM International d’une valeur de 8,5 milliards de dollars (32 milliards de riyals) aux prix indiqués.

La société a ajouté que les moteurs Leap-One A propulseront sa nouvelle flotte d’avions Airbus, composée de 35 avions Airbus A321neo, dont le premier devrait arriver en 2022, et de 30 avions A320neo.

L’accord comprend également un contrat de maintenance et de service à long terme en plus de 20 autres A320neo affrétés.

Parallèlement, Veolia, leader mondial de l’eau et de l’assainissement, a signé un contrat pour la gestion des services d’eau et d’assainissement de Riyad et de 22 villes voisines.

Le contrat, d’une durée de sept ans, représente un chiffre d’affaires de 82,6 millions d’euros, selon l’entreprise française.

Veolia a signé un « accord de partenariat stratégique » avec le ministère saoudien de l’Investissement pour « améliorer les performances opérationnelles, commerciales et énergétiques du secteur de l’eau à travers le pays », en plus d’étendre sa relation avec le géant pétrolier Saudi Aramco.

Le groupe français est devenu le « partenaire exclusif » d’Aramco dans le traitement des déchets industriels et banals, soit 200 000 tonnes par an en plus des 120 000 tonnes de déchets dangereux initialement parrainés par Veolia.

Macron s’est rendu à Djeddah pour la dernière partie de sa tournée éclair du Golfe. Il a rencontré le prince héritier Mohammed ben Salmane, dont l’image a été gravement écornée sur la scène internationale depuis l’assassinat en 2018 du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au consulat de son pays à Istanbul.

Lors de la première étape de la tournée du président français, les Émirats arabes unis ont signé vendredi un accord avec la France pour l’achat de 80 chasseurs Rafale, un nombre record d’avions français, pour un montant de 14 milliards d’euros. Les Émirats arabes unis ont également acheté des hélicoptères et du matériel dans le cadre d’un contrat supplémentaire de 3 milliards de dollars.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.