#25 ans FHB – Houphouet Dia, film d’animation qui raconte l’enfance de Felix Houphouët Boigny

Honneur à tous les ivoiriens de découvrir, le dernier film d’animation de Afrikatoon : Houphouët Dia relatant l’enfance d’un personnage historique du pays, à savoir, Felix Houphouët Boigny, le premier Président de République de Côte d’Ivoire. Allons plus loin.

 

Dia Houphouët

Synopsis

Recueilli par sa tante Yaa N’so à sa naissance Dia a reçu une éducation stricte, parsemée de plusieurs interdits, même celui de jouer avec les enfants de son âge. Pour des raisons encore mystérieuses il est interdit à Dia d’avoir tout contact avec l’extérieur, surtout avec « les Blofouê » ces êtres étranges à la peau pale. Il a malgré tout eu une enfance joyeuse grâce à ses sœurs ainées Adua et Fetai, mais surtout grâce à son oncle Kouassi N’go en qui il trouve soutient et réconfort.

Recommandé par Christiane auprès de son père, le commandant Siméon, Dia est sommé de se rendre à l’école comme tous les enfants du village. Informée de la situation, la Reine Yaa N’so se servira d’un subterfuge afin de tromper le colon : celle d’envoyer à l’école un gamin qui se fera passer pour Dia.

Suite à la disparition de son oncle, mort dans des conditions mystérieuses, Dia prend la ferme décision de poursuivre son « étude » du « blofouè », en se rendant par lui même à l’école élémentaire. Il se convertit même au christianisme et délaisse son prénom « Dia » au profit de celui de « Felix ».

C’est ainsi que nous découvrons une partie de l’enfance de Felix Houphoët Boigny.

 

Un peu d’histoire

Felix Houphouët Boigny fut le premier Président de la République de la Côte d’Ivoire. Très souvent appelé le Père Fondateur, il existe très peu d’informations sur l’enfance de ce dernier. La plupart des écrits relatent son parcours de planteur et sa carrière politique. Une belle occasion donc de faire découvrir à la nouvelle génération ce personnage emblématique dont le 25ème anniversaire de décès sera célébré ce 7 décembre 2018.

Par ailleurs, l’on comprend à travers ce dessin animé, on apprend l’origine du nom de la capitale de la Côte d’Ivoire : Yamoussoukro

En 1901, la Reine Yaa N’so, tante de Kouassi N’Go, et grande-tante de Felix Houphouët Boigny, dirigeait le village de N’Gokro au moment de la colonisation française. Le village était entouré de nombreux villages Akouès. Des relations commerciales et diplomatiques se sont donc établies entre l’administration coloniale et les villages. Mais en 1909, à l’appel du chef du village de Djamlabo, les Akoués se révoltèrent contre l’administration coloniale. Le poste de Bonzi à environ 7 kilomètres de Yamoussokro fut incendié et l’administrateur Simon Maurice eu la vie sauve grâce à l’intervention de Kouassi N’Go.

Ce dernier recevra administrateur chez sa tante Yaa N’So puis persuada les Akouès de ne pas faire la guerre pour éviter un désastre.  Lorsque la situation est redevenue normale, administrateur Simon Maurice transféra le poste militaire français de Bonzi à N’Gokro pour plus de sureté. Il rebaptisa le village de N’Gokro en Yamoussoukro en hommage à Yaa N’So que les colons prononçaient Yamousso. Pour information, « Kro » est la signification du mot village en langue baoulé.

Une technique en constante amélioration

Le film d’animation Dia Houphouët est le quatrième film d’animation de Afrikatoon. Pour cette nouvelle réalisation, il est important de signaler qu’il y a une progression continue de la qualité des images, des animations et des textes. Le dessin animé est accessible aux enfants, le texte peut parfois paraitre lent et ennuyant pour un adulte mais il faut se mettre à la place des enfants qui sont la cible. Et par conséquent, c’est un grand « Bravo » que nous attribuons à ce dessin animé très instructif tout en étant ludique.

Afrikatoon

Afrikatoon crée des dessins animés d’animation qui sont pour la plupart des fictions basées sur des histoires africaines plus ou moins connues.

A ce jour les studios ont trois (3) productions à leur actif à savoir:

  • Princesse Pokou qui est basé sur l’histoire de la Reine Pokou en y ajoutant de la fiction tout droit sortie de l’imaginaire des créatifs de Afrikatoon.
  • Soundiata Keïta basé sur l’histoire de l’empereur et sur les récits de ses prouesses.
  • We, Le Masque Mendiant qui est une fiction qui avait pour objectif de donner une autre image sur la région ouest de la Côte d’Ivoire. Ce challenge était énorme notamment en exploitant les masques puisque les masques de cette région sont parfois qualifiés d’effrayant d’un point de vue esthétique.

A lire :

 

A propos de #25ansFHB

25 ans c’est un quart de siècle et :

  • un grand nom à ne pas oublier
  • une histoire culturelle commune
#25ansFHB

Durant l’année, nous vous ferons découvrir des éléments de la culture ivoirienne à travers l’œuvre de Felix Houphouët Boigny. On parlera d’architecture, de gastronomie, de masque, d’art… différents thèmes qui ont pu être intimement lié à ce personnage emblématique de la Côte d’Ivoire.

Ces différents articles porteront le Hashtag #25ansFHB soit « 25 ans de décès de Felix Houphouët Boigny »

Restez donc connecté !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s