Chefs d’oeuvre d’Afrique – collections du Musée Dapper : une exposition exceptionnelle

J’ai pu lors de mon dernier séjour parisien dans le cadre du lancement du Printemps Africain à Paris pu faire la visite du Musée Dapper. Les deux expositions présentent étaient celle de Soly Cissé prévue jusqu’au 14 juin 2017 et celle intitulée Chefs d’oeuvre d’Afrique initialement prévue jusqu’au 17 juin 2017. Je ne vous cache pas que j’ai été très surprise et très attristée d’apprendre la fermeture du Musée Dapper pour manque de financement (la fermeture aura lieu le 18 juin 2017 prochain).  C’est pourquoi, j’ai décidé, aujourd’hui, de publier l’article sur cette belle exposition intitulée  » Chefs d’Oeuvre d’Afrique  » afin qu’elle se poursuive éternellement sur la plateforme numérique Originvl. Ensemble, nous continuerons à faire vivre le Musée à travers cet écrit.
Découvrez notre retour sur cette magnifique exposition qui vous fera voyager en Afrique Centrale et de l’Ouest. 

Exposition Chefs d’oeuvre d’Afrique – Musée Dapper

Chefs d’oeuvre d’Afrique – Une présentation des collections du Musée Dapper

L’exposition Chefs d’oeuvre d’Afrique est une magnifique exposition qui a réuni pour la première fois des oeuvres figurant parmi les plus importantes du monde. En effet, ce sont plus de 130 pièces remarquables pour leur esthétique et leur authenticité qui ont été présentées tel un témoignage des grandes cultures et civilisation de l’Afrique.

Cette collection d’exception a permis de mettre en exergue des pièces uniques dont aucun équivalent existent dans le monde telles des sculptures du Cameroun (Bangla), du Gabon (Fang, Kota, Punu), Bénin (Fon), Côte d’Ivoire (Wé, Baoulé) ou encore du Mali (Dogon, Soninke).

Des Chefs d’oeuvre d’Afrique qui racontent l’histoire des civilisations de l’Afrique

Cette exposition a donc été une opportunité de découvrir des pièces qui puisent leur signification dans les cultures de l’Afrique Centrale ou dans celles de l’Afrique de l’Ouest.

En effet, les oeuvres présentées ont été sélectionnées d’une part pour leurs qualités plastiques mais surtout pour les rôles qu’elles assuraient dans les sociétés qui les ont conçues. On y trouve des masques, statues, statuettes, amulettes, parures, armes et objets rituels ou quotidiens liés à des savoirs et pratiques spécifiques.

Leurs fonctions multiples expliquées nous laisse entrevoir leur portée symbolique et leur ancrage au sein de sociétés organisées et développées. Ainsi certains objets sont le témoignages des initiations, celles des adolescents ou celles d’hommes mûrs devant développer leurs connaissances ésotériques et / ou techniques. D’autres étaient utilisés pour des rites religieux, pour rendre hommage aux ancêtres, pour assurer la fécondité des femmes, pour la fertilité des terres, pour la guérison ou pour l’invincibilité… des rites qui rappellent incontestablement la prépondérance des cultes animistes au sein de ces sociétés.

Des Chefs d’oeuvre d’Afrique Plurielle

L’exposition Chefs d’oeuvre d’Afrique intègre une section intitulée « Afrique Plurielle » qui couvre le monde contemporain. C’est donc à travers des montages de documents anciens, des photos et des extraits de vidéo que le visiteur est invité à s’interroger sur les comportements, rituels et actes qui traduisent des modes de pensées, des façons de vivre qui ont forgés et continus de forger les identités africaines et mondiales.
Ici les pratiques présentées se veulent contemporaines, cependant elles nous interpellent sur l’avant-gardisme des cultures et civilisations africaines. En effet, l’on constate que les normes dites contemporaines ne sont pas si éloignées de celles qui guidaient et constituaient autrefois celles des civilisations installées en terre d’Afrique.

Exposition Chefs d’oeuvre d’Afrique – Musée Dapper

Découvrez quelques Chefs d’oeuvre ci-dessous et cliquez ICI pour en savoir plus sur mes coups de coeur :

Chefs d’oeuvre d’Afrique Centrale

Gabon, Congo, Cameroun, Centrafrique, Guinée Equatoriale, Zimbabwé

Chefs d’oeuvre d’Afrique de l’Ouest

Côte d’Ivoire, Mali, Burkina, Bénin

 

Un hommage à Michel Leveau

Je ne peux terminer mon propos sans parler de Michel Leveau, Humaniste et Fondateur de la Fondation Dapper. Son but était de contribuer à une meilleure connaissance des arts traditionnels de l’Afrique subsaharienne et sensibiliser un large public.
Une mission qu’il réalisa pendant un peu plus de trente ans en créant la Fondation Dapper. Il quitta ce monde en novembre 2012 après avoir accompli sa mission. Aujourd’hui, le Musée Dapper a fermé ses portes mais l’empreinte qu’il aura laissé sera éternelle car riche de savoirs et de connaissances.

 

A lire

One comment on “Chefs d’oeuvre d’Afrique – collections du Musée Dapper : une exposition exceptionnelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s